Les Boxtrolls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Boxtrolls
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.

Titre original The Boxtrolls
Réalisation Graham Annable
Anthony Stacchi
Scénario Irena Brignull
Adam Pava
Acteurs principaux
Sociétés de production Laika
Pays d’origine États-Unis
Genre Animation
Durée 96 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Boxtrolls ou Trolls en boîte au Québec (The Boxtrolls) est un film américain d'animation en volume, en 3D, de Graham Annable et Anthony Stacchi sorti en 2014.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En-dessous de la ville de Cheesebridge, où le fromage a plus de valeur que l'or, se cachent d'étranges créatures vêtues de cartons recyclés qui vivent dans les égouts, et qui en sortent la nuit pour récupérer des objets en tout genre : les Boxtrolls. Les habitants sont apeurés par ces créatures. Une nuit, pour une obscure raison, ils recueillent Eggs, un petit garçon. Accusés d'avoir enlevé et dévoré ce bébé, ainsi que de vouloir s'en prendre aux fromages, tous les habitants en ont peur et doivent respecter un couvre-feu la nuit, dans le but de laisser le dératiseur Archibald Trappenard s'en occuper, espérant ainsi obtenir le respect de tous les habitants de la ville et obtenir de lord Belle Raclette, un chapeau blanc, qui permet d'assister au conseil.

Dix ans plus tard, Eggs a été élevé par les trolls. Tous se font capturer par Archibald, et au moment où il va recevoir le chapeau blanc en récompense, sa machination est révélée aux habitants : Eggs n'a pas été enlevé mais confié aux trolls par son père, pour le mettre à l'abri des menaces d'Archibald. En effet, celui-ci voulait l'obliger à construire une machine pour chasser les trolls, ce que l'inventeur refusait parce qu'il s'était rendu compte que les trolls n'étaient pas une menace, mais des inventeurs comme lui.

Finalement, les trolls sont acceptés par les humains. Archibald, allergique au fromage, explose en mangeant le fromage le plus goûteux du monde.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

La comédienne Elle Fanning, venue présenter le film au Comic-Con 2014.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Version française (VF) sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[1]).

Bande originale[modifier | modifier le code]

Toute la musique est composée par Dario Marianelli.

No Titre Durée
1. The Unspeakable Has Happened 2:19
2. The Scavengers 2:26
3. The Boxtrolls Cavern 2:32
4. Eggs’ Music Box 1:50
5. Quattro Sabatino (interprétée par Peter Harris, Alex Tsilogiannis, Thomas Kennedy et Edmund Saddington) 2:38
6. One Busy Night 2:35
7. Rooftop Chase 1:38
8. Broken Eggs 2:00
9. Cheesebridge Funfair 0:46
10. The Boxtrolls Song (écrite par Eric Idle, interprétée par Sean Patrick Doyle, Mark Orton et Loch Lomond) 2:35
11. Snatcher and His Stooges 1:34
12. Allergic 4:51
13. To the Rescue 1:59
14. I’m Sure I Am Delicious 1:59
15. I Was Given to Them 2:53
16. What’s a Father? 1:31
17. Slap Waltz 2:28
18. Snatcher’s Dramatical Entrance 3:26
19. Look What You Did 3:45
20. Jelly! 4:11
21. Last Battle 3:43
22. Say Cheese 2:01
23. Little Boxes (interprétée par Loch Lomond) 2:36
24. Some Kids (interprétée par Loch Lomond) 3:03
25. Whole World (interprétée par Loch Lomond) 1:34

Origine et production[modifier | modifier le code]

Les Boxtrolls est l'adaptation cinématographique du roman d'aventures fantastiques Les Chroniques de Pont-aux-Rats (Here Be Monsters) de l'auteur et dessinateur anglais Alan Snow, parus pour la première fois en 2006[2].

À l'instar des précédentes réalisations du studio Laika (Coraline, L'Étrange Pouvoir de Norman), le film a été tourné à l'ancienne, ce qui nécessite un travail considérable. Ainsi, il faut une semaine de travail pour réaliser 3,7 secondes de vidéo[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film » sur AlterEgo75.fr.
  2. a et b (fr) [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]