Les As de la jungle (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la série télévisée, voir Les As de la jungle.
Les As de la jungle
Réalisation David Alaux
Scénario David Alaux
Éric Tosti
Jean-François Tosti
Acteurs principaux
Sociétés de production TAT Productions
SND
Master Films
France 3 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Animation, aventure, action
Durée 90 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les As de la jungle est un film d'animation, d'aventure et d'action français de David Alaux, sorti en 2017. Il est produit et réalisé par TAT Productions, la société toulousaine qui a créée la série télévisée d'animation Les As de la jungle. Le scénario est signé par David Alaux, Éric Tosti et Jean-François Tosti.

Deux autres métrages avaient déjà été basés sur la série : Les As de la jungle : Opération banquise, diffusé en 2011 sur France 3 puis sorti sur grand écran deux ans plus tard et Les As de la jungle : Le Trésor du vieux Jim en 2014[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'équipe des As de la jungle doivent affronter Igor, un koala dont le but est d'anéantir la jungle avec l'aide d'une armée de singes. Or, ce dernier se révèle plus coriace et difficile a battre qu'il n'en a l'air, et les protagonistes vont devoir s'allier avec une autre équipe de justiciers commandée par la mère de Maurice. Les deux équipes doivent donc s'unir pour sauver la jungle des plans maléfiques d'Igor.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données Allociné.

David Alaux et Jean-François Tosti à l'occasion de l'avant-première du film au festival international du film d'animation d'Annecy 2017.

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données Allociné.

Production[modifier | modifier le code]

L'idée d'un long-métrage adapté de la série télévisée émerge en 2013, et, après un an de développement et de scénarisation et deux de réalisation ainsi que 13 000 heures de travail[4], la date de sortie française est annoncée sur la page Twitter de TAT Productions le 12 octobre 2016[5] : le [5],[6].

La première bande-annonce du film sort en mai 2017[7]. La première avant-première du film a lieu le 8 juin au cinéma Gaumont Wilson à Toulouse[8].

Accueil[modifier | modifier le code]

Pour Le Canard enchaîné, même si le film est « drôle, tonique, malin, efficace », il évoque un « malaise » au début : « Un type ceinturé d'explosifs court au milieu de la population terrorisée en jetant des grenades autour de lui. Bon d'accord. Le méchant [...] est un koala. Mais quand même, ce film d'animation de David Alaux renvoie à des angoisses d’actualité[9]. » Pour Cécile Mury de Télérama, « ce film d'animation, en 3D, français, mais « à l'américaine », déploie toute une ménagerie rigolote ». Elle rajoute que cette « pétulante comédie compense une image un peu lisse par un déferlement de gags sympathiques » et qu'elle parodie « avec malice le monde des super-héros et les films de kung-fu »[10].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Cette section semble contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (août 2017). Vous pouvez aider en ajoutant des références.

Le film comporte de nombreuses références à certains films cultes :

  • Rocky :
    • Lors de son match contre un éléphant, le rhinocéros Goliath est motivé par son coach par les répliques « - T'as pas mal ! - J'ai pas mal ! » comme Rocky Balboa lors de son combat contre le russe Drago.
    • Maurice retrouve sa motivation aux sons de la chanson Eye of the Tiger du groupe Survivor.
    • Cette même séquence se termine par Maurice hurlant au sommet d'une montagne comme jadis Rocky dans Rocky 4.
  • Indiana Jones et le Temple maudit :
    • Igor dirige un chantier souterrain avec les animaux comme esclaves.
    • Miguel, Gilbert, Batricia et Junior s'embarque pour une course à bord d'un wagonnet sur un circuit de style Montagnes russes pour empêcher l'explosion du mont de boules explosives.
  • Mission impossible : en voulant dérober la clé de la cellule à Igor, Maurice se retrouve suspendu à l'horizontale par les langues de Bob et Al. Il remue les bras pour éviter de perdre l'équilibre et récupère même une goutte d'eau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Depuis Toulouse, Les As de la jungle font leur cinéma », sur ToulÉco, (consulté le 4 juin 2017).
  2. « Les As de la jungle », sur Tatprod (consulté le 4 mars 2017).
  3. Lola Canales, « J-F.Tosti (sic) : « Avec le film Les As de la Jungle qui va sortir, nous avons franchi un cap » », sur La Dépêche du Midi, (consulté le 4 mars 2017).
  4. Antoine Jézéquel, « Les As de la jungle, un film d'animation « made on Occitanie » », sur Midi Libre, (consulté le 14 juin 2017).
  5. a et b Amélie Phillipson, « Le film Les As de la Jungle sera dans les salles le 26 juillet 2017 », sur La Dépêche, (consulté le 18 octobre 2016).
  6. Shadows44, « Les As de la Jungle débarqueront au cinéma cet été », sur 3DVF, (consulté le 16 février 2017).
  7. « Les As de la jungle, le film de David Alaux : la bande-annonce », sur MaXoE, (consulté le 4 juin 2017).
  8. Géraldine Hamlet, « Avant-première du film des As de la jungle, le dessin animé toulousain à succès », sur La Dépêche du Midi, (consulté le 14 juin 2017).
  9. S. Ch., « Le cinéma : Les films qu'on peut voir cette semaine : Les As de la jungle », Le Canard enchaîné,‎ , p. 6.
  10. Cécile Mury, « Les As de la jungle, David Alaux », Télérama, no 3524,‎ , p. 42 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]