Les Artigues-de-Lussac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Artigues-de-Lussac
Image illustrative de l'article Les Artigues-de-Lussac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Libourne
Canton Le Nord-Libournais
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Saint-Émilionnais
Maire
Mandat
Jean-Pierre Quet
2014-2020
Code postal 33570
Code commune 33014
Démographie
Gentilé Artiguais
Population
municipale
1 097 hab. (2014 en augmentation de 7,02 % par rapport à 2009)
Densité 108 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 58′ 20″ nord, 0° 08′ 18″ ouest
Altitude Min. 18 m
Max. 66 m
Superficie 10,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte administrative de la Gironde
City locator 14.svg
Les Artigues-de-Lussac

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Les Artigues-de-Lussac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Artigues-de-Lussac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Artigues-de-Lussac

Les Artigues-de-Lussac est une commune française située dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes des Artigues-de-Lussac[1]
Abzac
Saint-Denis-de-Pile des Artigues-de-Lussac[1] Lussac
Montagne

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de cet ancien hameau est gascon ; il vient du prélatin artica désignant un défrichement[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1869, une partie des communes de Lussac et de Montagne en sont séparées pour former la nouvelle commune des Artigues[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 30 avril 2014)
Jean-Pierre Quet[4] DVD Agriculteur retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1872. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2014, la commune comptait 1 097 habitants[Note 1], en augmentation de 7,02 % par rapport à 2009 (Gironde : +6,37 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
785 766 744 750 750 716 698 751 715
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
648 650 626 590 619 609 565 609 683
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2014 -
893 895 972 1 013 1 019 1 024 1 085 1 097 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Logo monument historique - rouge ombré, encadré.svg L'Abbaye Notre Dame de la Faise, ancienne abbaye cistercienne fondée en 1137 ou 47. Il ne subsiste que l'aile occidentale du bâti claustral datant du XVIIe et XVIIIe siècle, inscrit M.H. par arrêté du 15 juillet 1974. Le plan de l'église abbatiale est conservé visible au sol après les fouilles archéologiques de la 2e moitié des années 70.
  • L’église paroissiale du Sacré-Cœur située au centre du bourg datant de la 2e moitié du XIXe siècle (style néo-classique).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Boyrie-Fénié (B.), Dictionnaire toponymique des communes, Gironde, InÒc/CAIRN, 2009.
  3. Bulletin des lois de l'Empire français, XIe série, deuxième semestre de 1869, p.  267 sur Google Livres
  4. Commune des Artigues-de-Lussac sur le site de l'AMF, Association des Maires de France, consulté le 13 avril 2013.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.