Les Arsures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arsure.
Les Arsures
Image illustrative de l'article Les Arsures
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Arbois
Intercommunalité Communauté de communes Arbois, Poligny, Salins – Cœur du Jura
Maire
Mandat
Roger Gros
2014-2020
Code postal 39600
Code commune 39019
Démographie
Population
municipale
245 hab. (2014)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 57′ 00″ nord, 5° 47′ 29″ est
Altitude Min. 256 m – Max. 400 m
Superficie 4,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Arsures

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Arsures

Les Arsures est une commune française située dans le département du Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village situé dans le vignoble jurassien à 6 km d'Arbois, 17 km de Poligny et 45 min de Lons-le-Saunier. Il est bâti sur un sol très accidenté, situé au pied de la chaîne des basses montagnes du Jura.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Villeneuve-d'Aval Mouchard Rose des vents
Montigny-lès-Arsures N Aiglepierre
O    Les Arsures    E
S
Montigny-lès-Arsures, Aiglepierre

Économie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Arsure: Nom médiéval, caractéristique des défrichements qui ont eu lieu à cette époque dans cette région. Il s'agit d'un site autrefois défriché par le feu, comme l'indique son nom, issu du latin ardere ("brûler"), via un mot franco-provençal arsoeura ("terre défrichée par le feu").

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Le village fut détaché de celui de Montigny le 10 janvier 1842.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Les Arsures et Montigny appartenaient à une seule communauté qui était administrée par trois échevins. Deux étaient choisis par les habitants de Montigny, et un par ceux des Arsures. Les élections étaient réalisées chaque année, au mois d'octobre, sur la place publique de Montigny.

Faits historiques[modifier | modifier le code]

Plusieurs incendies ont considérablement dévasté le village en 1740, 1812 et 1881.

En 1851, une chapelle a été construite suite aux dons de M. Jean-Claude Brégand, son épouse et Georges-François Denis Javel. Elle a coûté 8000 f.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Roger Gros DVD Employé

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1846. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 245 habitants, en augmentation de 6,06 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
317 339 309 249 264 241 247 231 233
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
235 201 186 220 172 139 152 168 169
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008
149 141 142 132 137 158 205 212 233
2013 2014 - - - - - - -
242 245 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Villa des Arsures, vestiges gallo-romains ;
  • Église Saint-Grégoire ;
  • Château du XVIIe siècle ;
  • Lavoir et chapelle du XIXe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]