Les Anges du péché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Anges du péché (homonymie).
Les Anges du péché
Titre original Les Anges du péché
Réalisation Robert Bresson
Scénario Robert Bresson
Raymond Leopold Bruckberger
Jean Giraudoux
Acteurs principaux
Sociétés de production Synops
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 96 min
Sortie 1943

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Anges du péché est un film français réalisé par Robert Bresson, sorti en 1943.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Anne-Marie, qui vient de prendre le voile dans une congrégation religieuse dévouée aux femmes emprisonnées, s’évertue à aider Thérèse, l’une d’entre elles, sans grand résultat. Cette dernière, une fois libérée, assassine celui qui fut la cause de son incarcération et se réfugie au couvent. Elle crée un trouble de conscience chez Anne-Marie et provoque même son renvoi des ordres. Anne-Marie ira jusqu'au sacrifice final pour la rédemption de Thérèse.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Françoise Piazza[4] : « Silvia Monfort apparaît dès les premières images. […] Elle sortait de chez elle, rue Visconti, lorsque Robert Bresson l'a croisée. Elle fait là d'émouvants débuts dans un personnage secondaire auquel elle insuffle son frémissement si particulier. […] Bresson lui a sauvé la vie : arrêtée dans le métro, on lui demande d'ouvrir sa valise. Ce qu'elle fait. Elle explique que la robe aux longs plis blancs est celle d'une religieuse, qu'elle tourne un film. En réalité, elle y a caché des documents compromettants signant son appartenance à la Résistance. »

Tournage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Ciné-Ressources (Cinémathèque française)
  2. CNC.
  3. Unifrance.
  4. Extrait de sa biographie de Silvia Monfort, Vivre debout, éditions Didier Carpentier, 2011 (ISBN 9782841677191).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]