Les Afriques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Afriques
Image illustrative de l'article Les Afriques

Pays BlankMap-Africa.svg Afrique Drapeau de la France France Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la Suisse Suisse
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Format Magazine
Genre Économique et financier
Date de fondation 21 mai 2007
Ville d’édition Genève

Directeur de publication Abderrazzak Sitail
ISSN 1961-5523
Site web Les Afriques

Les Afriques est un hebdomadaire économique et financier africain.

En 2007, il revendique le titre du premier journal financier et économique panafricain. Il est disponible en version papier et numérique dans la plupart des pays francophones européens et africains.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2007, la société Séquence Média fonde le premier hebdomadaire financier du continent africain : Les Afriques.

Le 1er numéro a été distribué le 1er juillet 2007 dans plusieurs média internationaux (presse écrite, télévision, internet) en Europe et en Afrique.

En 2010, Abderrazzak Sitail (Marocain), Président du Conseil d'Administration devient le Président Administrateur Délégué du Groupe Les Afriques Communication & Édition[1].

Les Afriques a été consacré en 2010 à travers le prix Natali Lorenzo[2] par la communauté européenne associée à World Association Publishers (18.000 publications) et Reporters Sans Frontières.

En 2012, Les Afriques lance sa version magazine, ce qui représente un tournant décisif pour le groupe venant confirmer sa stratégie de doter l'Afrique d'un grand magazine international politique, économique et financier.

En 2013, Le groupe lance Les Afriques Diplomatie[3], mensuel d'analyse géostratégique et géopolitique, destiné à tous les décideurs qui s’intéressent au continent africain. Ce support offre aux décideurs du monde politique, du monde des affaires et de la sphère diplomatique les clés essentielles pour mieux comprendre les enjeux liés à l'actualité africaine et les nombreuses mutations qui affectent ce continent.

Les Afriques Diplomatie s'est imposé en quelques mois comme référence majeure sur les questions internationales[4], bénéficiant de nombreuses contributions intellectuelles venant des grands instituts de recherche dans le monde.

Format[modifier | modifier le code]

Initialement en format tabloïd, le journal est passé en mars 2012 au format magazine afin d'agrandir la chaine des annonceurs et de réaliser un véritable saut qualitatif.

Aujourd'hui Les Afriques c'est :

  • Plus de 370 numéros édités à ce jour
  • 34 numéros en moyenne par an
  • 200 conférences en partenariat média
  • Tirage : 23 000 exemplaires
  • Lectorat estimé : 60 000 lecteurs[réf. nécessaire] (non pris en compte la diffusion par PDF et le site web)

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La rédaction de Les Afriques est organisée autour de trois bureaux :

  • Groupe Les Afriques Edition & Communication SA
  • Les Afriques Edition & Communication Europe
  • Les Afriques Edition & Communication Maghreb

Elle dispose d’un réseau de correspondants et d’experts sur les places économiques et financières africaines et internationales.

Actionnaires du groupe[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, la majorité de l'actionnariat est détenue par Abderrazzak Sitail, membre fondateur du journal en 2007, actuellement Président Administrateur Délégué du groupe.

Né le 22 Janvier 1963 à Bourg-la-Reine, Abderrazzak Sitail est un homme d’affaires franco-marocain.

Après deux années en gestion à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Abderrazzak SITAIL poursuit un Executive programme[C'est-à-dire ?] en management général à l’ESSEC IMD Paris (Tolbiac).

Il a démarré sa carrière tout d’abord dans les entreprises de services et système d’informations en tant qu’ingénieur d’affaires, et puis directeur du développement chez SICOSI informatique SA.

En 1990, Abderrazzak Sitail fonde sa première entreprise : « COMESI consulting SA » dont il fût le président. Depuis, il est président-directeur général du groupe[5] Les Afriques Communication & Edition S.A[6] (Suisse) et directeur général du cabinet « Téléstratégie & Associés[7] ».

Abderrazzak Sitail est également engagé activement dans la société civile, notamment en tant que fondateur du mouvement «Mat Quich Bladi(Touche pas à mon pays)» qui naîtra suite aux attentats terroristes du 16 mai 2003 au Maroc. Membre de la confédération générale des entreprises du Maroc.

L'actionnariat du journal est composé, en outre, de financiers, d'hommes d'affaires africains et européens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]