Les Adieux à la reine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Adieux à la reine
Auteur Chantal Thomas
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur Seuil
Collection Fictions et Cie
Date de parution 2002
Nombre de pages 244
ISBN 2020414775

Les Adieux à la reine est un roman de Chantal Thomas publié le aux éditions du Seuil et ayant reçu le prix Femina la même année.

Écriture du roman[modifier | modifier le code]

Pour ce roman, Chantal Thomas s'inspire de la pièce en cinq actes de Gabriel Brizard Les Imitateurs de Charles IX ou les Conspirateurs foudroyés[réf. nécessaire] parue en 1790.

Résumé[modifier | modifier le code]

Ce roman présente les derniers jours de Marie-Antoinette lors de la Révolution française, raconté du point de vue de l'une de ses lectrices, Agathe-Sidonie Laborde. Les courtisans présents à Versailles quittent le lieu en entendant les rumeurs sur la prise de la Bastille et laissent donc le couple royal presque seul.

Protagonistes[modifier | modifier le code]

Les protagonistes sont présentés par ordre d’apparition dans le roman :

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le roman de Chantal Thomas a été adapté au cinéma sous le titre Les Adieux à la reine par Benoît Jacquot en 2012[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]