Les Quatre Saisons d'Espigoule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les 4 saisons d'Espigoule)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Quatre Saisons (homonymie).
Les Quatre Saisons d'Espigoule
Réalisation Christian Philibert
Scénario Christian et Hervé Philibert
Sociétés de production Lardux Films, Cedolozo Production, VBC Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 97 min
Sortie 1999

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Quatre Saisons d'Espigoule est une comédie française réalisée par Christian Philibert, sortie en 1999 et tournée dans la commune varoise de Ginasservis.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un an de la vie d'Espigoule, petit village perché dans les collines du Haut-Var, où la caméra suit pas à pas les joies quotidiennes d'une communauté de Provençaux espiègles et chaleureux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Les Quatre Saisons d'Espigoule
  • Réalisation : Christian Philibert
  • Scénario : Christian et Hervé Philibert
  • Photo : Christian Pfohl
  • Musique : Michel Korb
  • Montage : Stéphane Elmadjian
  • Production : Christian Cesbron et Christian Pfohl
  • Société de production : Lardux Films, Cedolozo Production, VBC Production
  • Langue : français
  • Format : Couleurs - Stéréo Dolby digital
  • Dates de sortie : 17 mars 1999 (Provence) ; 24 mars 1999 (sortie nationale)
  • Box-office : 100 940 entrées (Paris : 16 674)[1]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marc Ravera : le patron du café
  • Roger Lanfranchi : le « mielleux »
  • Jacques Bastide : le poète
  • Alain Passet : le peintre rebelle
  • Fernande Béraud : la « râleuse »
  • Christian Comte : le sculpteur
  • Jean-Christophe Ambiel : le dentiste
  • Philippe Bastide : l'édenté
  • Yann Rouvin : le chasseur
  • Gareth Argaut : le prêtre
  • Jean-François Pénalva : l'acheteur de « Poussimiel »
  • Guy Lombard : le maire
  • Sus scrofa : le phacomochère
  • Ginasservis : le village d'Espigoule

Note : tous les acteurs sont des habitants de Ginasservis

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix du public - Festival de Marseille 1998
  • Prix du public - Festival de Belfort 1998
  • Prix du public - Festival de Montpellier 1998

Commentaires[modifier | modifier le code]

Réalisé par un Ginasservien et interprété par les habitants du village de Ginasservis, ce film est avant tout une comédie. Il se situe dans la grande tradition provençale des galéjades, mélangeant aspects documentaires et fiction. Les scènes du film sont donc en partie écrites, en partie improvisées et en partie « réelles ». Christian Philibert a passé un an à filmer les habitants d'Espigoule entre les étés 1996 et 1997.

Diffusé sur Canal+, Les Quatre Saisons d'Espigoule a pourtant atteint, grâce à la diffusion en salles, l'exploitation en DVD et surtout un excellent bouche à oreille, le statut de « film localement culte[2] ».

En 2009, pour les 10 ans de la sortie du film en salle, ont été organisés au village, parmi les décors et les habitants du villages, 3 jours de fêtes regroupant environ 5 000 fans de la France entière[3].

Crâne de « Phacomochère » exposé au Muséum de Toulon.

Le film évoque la légende du « Phacomochère » (Phacomochoerus espiguli), un animal qui, selon Philippe Orsini ancien conservateur du Muséum de Toulon et membre de l'académie de Cynégétique, tient du sanglier, du babiroussa, du phacochère, du potamochère et de l'entélodonte, mais avec des dimensions plus imposantes : la légende parle de « sangloups » (animaux supposés tenir à la fois du sanglier et du loup, et dont les grognements modulés seraient plus prolongés en automne, époque du rut chez ces animaux) ou bien de « pornus » ou "porcs cornus"[4].

En 2009 également sortait le DVD Espigoule, la 5e saison regroupant les courts-métrages, scènes coupées, mini série TV, documentaires, making of etc.

En 2013, tout en restant dans le patrimoine littéraire et satirique de la Provence, le Phacomochère déborde des « Quatre saisons d'Espigoule » pour devenir un « animal politique » : un « Two men's show » sous forme de conférence théâtralisée « La croyable histoire de Bert Falcomochère », par les acteurs « Tonton Dgé » et Paul-Noël Jourdan, a lieu dans un café-théâtre de La Seyne-sur-Mer.

Le 22 janvier 2014 est sorti sur les écrans de cinéma le film Afrik'Aïoli du réalisateur Christian Philibert. Le film, n'est pas présenté comme une suite des Quatre Saisons d'Espigoule mais commence à Espigoule parmi les habitants du village et nous entraine en Afrique, au Sénégal, à la rencontre de nouveaux personnages[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=2875
  2. [1]
  3. 40 saisons à Espigoule : manifestation à l'occasion des 10 ans du film "les 4 saisons d'Espigoule"
  4. [2].
  5. [3]

Liens externes[modifier | modifier le code]