Les Îles (Metz)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Îles
Les Îles (Metz)
Vue sur la basilique Saint-Vincent.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Ville Metz
Arrondissement Metz
Code postal 57000
Démographie
Population 6 886 hab.
Densité 2 165 hab./km2
Fonctions urbaines Quartier historique, culturel
Étapes d’urbanisation Moyen Âge, Époque moderne, Époque contemporaine
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 34″ nord, 6° 10′ 30″ est
Superficie 318 ha = 3,18 km2
Cours d’eau Moselle
Site(s) touristique(s) Pontiffroy (Conseil régional de Lorraine, abbaye Saint-Clément), abbaye Saint-Vincent, caserne Chambière, fort Moselle, campus universitaire du Saulcy, port Mazerolles
Transport
Gare Metz-Ville
Bus Mettis MA, Mettis MB, L3, L3c, L3d, L4, L4a, L4b, L5a, L5b, L5c, L5d, L5e, L5f, C15, N18, P105, P106, P107, P110 et P111
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Îles
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Les Îles
Géolocalisation sur la carte : Metz
Voir sur la carte administrative de Metz
City locator 14.svg
Les Îles

Le quartier des Îles est un quartier administratif de la ville de Metz. Situé au nord de la ville, il comprend un ensemble de zones situées sur les îles entre les bras de la Moselle. Sont regroupés dans ce secteur :

  • l’île Chambière, avec les quartiers du Pontiffroy et de Saint-Vincent ;
  • l’île du Grand-Saulcy (plus souvent appelée île du Saulcy), où est implanté un campus de l'université de Lorraine ;
  • l’île, formée par le canal de Metz, et le quartier Fort-Moselle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le quartier s’étend des bras de la Moselle aux canaux aménagés[1].

Transports[modifier | modifier le code]

Le quartier des Îles est desservi par de nombreux bus dont les deux lignes du Mettis, ainsi que le L3, L4 ou encore L5. La fréquence des bus varie de 10 min pour les Mettis, et jusqu'à 60 min pour les Proxis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le toponyme Saulcy pourrait renvoyer à un lieu planté de saules en bord de Moselle (salica, du latin salix[2]), ou du nom d’un domaine gallo-romain (tiré de son propriétaire, Salvius, d’où Salviacum). Cet indices nous mettent sur la voie d’une île déjà connue et utilisée dès l’Antiquité ou le début du Moyen Âge pour transiter d’une rive de la Moselle à l’autre.

Sous l’ancien régime, trois paroisses de la ville de Metz occupaient le sud de l’île[3] : Saint-Marcel, la plus au sud, Saint-Livier, au centre, et Saint-Georges, vers le nord, débouchant sur le pont du même nom (d’après les plans de Metz du XVIIe et du XVIIIe siècle).

Du côté sud-est de l’Île du Saulcy, l’île du Petit Saulcy était divisée entre deux paroisses voisines, ce qui suggère qu’à haute époque, des ponts la joignaient au Grand Saulcy vers le nord-ouest comme au centre ville vers le sud-est, selon un axe qui traversait l’actuelle préfecture.

Les travaux de fortifications du XVIIIe siècle[4] menés à l’ouest et au nord de l’Île du Saulcy ont profondément modifié l’aspect de cette partie nord-ouest de l’île que les gravures du XVIIe siècle dépeignent comme étant restée relativement rurale jusque-là, à l’exception des quartiers des trois paroisses mentionnées plus haut (cf les gravures et les plans du XVIIe siècle).

Le quartier avait un rôle défensif à l’époque de Louis XIV et Vauban car il se trouvait à la porte de Metz[5].

L’île du Saulcy est alors devenue en partie un terrain militaire, réaménagé sous Napoléon III, dans les années 1850[6]. On y découvre encore des vestiges de fossés et après le pont, sur la gauche, les bâtiments d’une ancienne poudrière.

Le quartier des îles a dans son territoire la haute administration messine avec la préfecture, le conseil général et le conseil régional de Lorraine.

En tout 20 ponts structurent le quartier[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

Sur l’île du Grand-Saulcy (plus souvent appelée île du Saulcy), se situent aussi des logements du CROUS de Metz[7]. Plus de 1 000 étudiants de toutes nationalités y habitent dans les 7 bâtiments du campus de Saulcy[notes 1].

Curiosités, lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L’île du Petit-Saulcy appartient administrativement au quartier Metz-Centre.

Le pont des Morts relie le Fort-Moselle à l’île Chambière et donne sur la rue du Pont des Morts puis sur le Moyen pont jusqu’au centre ville.

Île du Saulcy[modifier | modifier le code]

  • Ponts autoroutiers A31.
  • Rucher-école : inauguré le avec l’aide du Conseil général, de la ville, de l’université et du syndicat national d’apiculture, il accueille des scolaires et forme une vingtaine d’apiculteurs chaque année[8].
  • Campus du Saulcy (université de Lorraine) :
    • maison de l’Université : présidence et services centraux, bureau de la vie doctorale ;
    • mission étudiante centre Robert-Schuman ;
    • service d’information et d’orientation universitaire ;
    • laboratoire de mathématiques et d’applications de Metz ;
    • Institut supérieur de génie mécanique et de productique (ISGMP), laboratoire d’étude des textures et application aux matériaux (LETAM), fédération de recherche Metz génie industriel mécanique matériaux[9] (GI2M), trois bâtiments (salle Ferrari) ;
    • service audiovisuel et média ;
    • service des relations internationales ;
    • maison de l’Étudiant ;
    • théâtre du Saulcy, espace Bernard-Marie-Koltès ;
    • restaurant universitaire Arthur-Rimbaud, service administratif du CLOUS ;
    • institut universitaire de technologie de Metz (IUT Metz) ;
    • bibliothèque universitaire du Saulcy, 1970-1971 ;
    • service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPSS) ;
    • unité de formation et de recherche mathématique, informatique, mécanique et automatique (UFR MIMA) ;
    • unité de formation et de recherche sciences humaines et sociales (UFR SHS) ;
    • unité de formation et de recherche arts, lettres et langues (UFR ALL) ;
    • unité de formation et de recherche droit, économie et administration (UFR Droit) ;
    • laboratoires ;
    • amphithéâtre Victor-Demange ;
    • amphithéâtre François-Yves-LeMoigne ;
    • résidence universitaire du Saulcy (cité universitaire), brasserie Charles-Baudelaire ;
    • service universitaire des activités physiques et sportives (SUAPS), terrains de sport (tennis, football).

Île Chambière[modifier | modifier le code]

  • Caserne Séré-de-Rivières et terrains militaires (ancienne caserne Chambière) : occupent les deux-tiers nord de l’île.
  • Cimetière Chambière.
  • Ancienne gare de Metz-Chambière.
  • Caserne Riberpray.
  • Manufacture des tabacs : s’inscrivant dans un programme de rénovation urbaine présenté comme « nouvelles sources de travail et de bien-être des populations nécessiteuses[notes 2] », la manufacture aux proportions impressionnantes, est construite par Eugène Rolland sur les terrains militaires du front Saint-Vincent et ouvre ses portes en 1868. L’usine est cachée derrière un haut mur en façade qui donne sur la rue face à l’église Saint-Vincent. L’usine ferme en . Une association des "Amis des manufactures de tabacs et allumettes messines" propose de découvrir l’histoire de la manufacture lors des journées du patrimoine 2010[10].
  • Hôpital Belle-Isles.
  • Square du Luxembourg.
  • Piscine et gymnase du Square du Luxembourg.
  • Camping municipal.
  • Ancien abattoir, abritant le centre de maintenance TCRM puis un lieu de création, de production, d'innovation artistique nommé « Tcrm-Blida ».

Quartier Pontiffroy[modifier | modifier le code]

Quartier Saint-Vincent[modifier | modifier le code]

Île Fort-Moselle[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Personnalités liées au quartier[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce campus principal est également le plus ancien puisque des bâtiments datent du début du XXe siècle.
  2. Pierre-Édouard Wagner, « L’urbanisme à Metz avant 1870. Projets et réalisations », in Urbanisme et architecture en Lorraine 1830-1930, Metz, 1982.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Visite Guidée de Metz - le Quartier des Iles », sur Tous Voisins (consulté le 1er juin 2019)
  2. « toponymie : Lorraine », sur crehangec.free.fr (consulté le 1er juin 2019)
  3. « page 02 », sur www.phanelle.fr (consulté le 1er juin 2019)
  4. Louis Alain Dit, « Histoire Metz - Fort Moselle », sur TOUT METZ, (consulté le 1er juin 2019)
  5. a et b « Quartier des iles de Metz », sur TOUT METZ (consulté le 1er juin 2019)
  6. « PHOTOS. Auberge de l'île du Saulcy à Metz : une histoire étonnante », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le 5 avril 2019)
  7. « Logement | mim.univ-lorraine.fr », sur mim.univ-lorraine.fr (consulté le 1er juin 2019)
  8. Émilie George, L’abeille, unpe pollinisatrice irremplaçable dans Metz Magazine, no 21, Metz, mai 2011, p. 42.
  9. « Département GMP | IUT Metz », sur iut-metz.univ-lorraine.fr (consulté le 1er juin 2019)
  10. « La manufacture des tabacs s’expose à la basilique St-Vincent » dans Metz Magazine, Les journées européennes du patrimoine. 18 et 19 septembre 2010, Metz, septembre 2010, p. 15.
  11. « Ancienne caserne du Cloître, lycée de garçons à Metz - PA00106815 - Monumentum », sur monumentum.fr (consulté le 1er juin 2019)