Les Éthiopiques (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éthiopiques.

Les Éthiopiques
6e album de la série Corto Maltese
Auteur Hugo Pratt
Dessin noir et blanc

Personnages principaux Corto Maltese
Cush
Shamaël

Éditeur Casterman
Collection Les grands romans de la bande dessinée
Première publication Drapeau de la France France : 1978
ISBN 2-203-33205-0
Nb. de pages 104

Prépublication Drapeau de la France France : Pif Gadget n° 183,
Albums de la série Corto Maltese

Les Éthiopiques, rassemble 4 aventures de Corto Maltese. Écrites et dessinées par Hugo Pratt, elles succèdent à celles des Celtiques :

  • 20eAu nom d'Allah le miséricordieux ;
  • 21eLe Coup de grâce ;
  • 22e... Et d'autres Roméo et d'autres Juliette ;
  • 23eLes Hommes-léopards du Rufiji.

Elles se déroulent dans les derniers mois de l’année 1918, quand la guerre se termine en Europe mais se poursuit en Afrique. Elles ont pour cadre le Yémen, dans la péninsule Arabique, la Somalie britannique et l’Abyssinie, dans la Corne de l'Afrique et l'Afrique orientale allemande.

Cush[modifier | modifier le code]

Les Éthiopiques voient les débuts d’un nouveau personnage important dans l’œuvre de Pratt : Cush, guerrier afar de la tribu des Beni Amer. Il est d’une fidélité absolue à la loi du Coran. Il a très mauvais caractère et ne perd pas de temps avec ses ennemis : il les supprime sans état d’âme.
Hugo Pratt reprendra ce personnage dans deux épisodes des Scorpions du désert : J’ai deux amours… et l’Ange de la mort.

Retour en Éthiopie[modifier | modifier le code]

En avril 1973, le dernier épisode intitulé Rufiji kamarad, les hommes-léopards, est aussi la dernière aventure qui paraît dans Pif Gadget. La direction jugeant les idées du marin maltais trop libertaires à son goût, Hugo Pratt met un terme à leur collaboration. Il en profite pour partir une nouvelle fois en Éthiopie. Il y était déjà retourné souvent, notamment en février 1969, pour retrouver la tombe de son père.

Quatre histoires[modifier | modifier le code]

Au nom d'Allah le miséricordieux[modifier | modifier le code]

Un mois après avoir quitté les côtes françaises et le théâtre européen de la Première Guerre mondiale, nous retrouvons Corto Maltese près de celles de la mer Rouge où la guerre oppose les Ottomans aux Britanniques. Dix jours qu’il marche dans le désert avec El Oxford, un jeune chef bédouin d'éducation universitaire, d'où son surnom. Ils ont rendez-vous avec Cush, un guerrier danakil, près de la forteresse de Turban. Le fort est occupé par les soldats turcs qui gardent des prisonniers de guerre britanniques rescapés du désastre de Kut-el-Amara. Le petit prince Saoud y est retenu en otage par son oncle, l’émir Abdulah Pacha. Corto a été payé pour libérer l'enfant sans tarder et l’emmener dans une felouque jusqu’à Zanzibar. À l’intérieur du fort, Corto demande à Cush de se rendre à Aden, à deux jours de marche, pour chercher du renfort auprès des Britanniques. Ils n’attendront pas son retour. Découverts, ils déclenchent une mutinerie des prisonniers dans laquelle Abdulah Pacha et El Oxford trouvent la mort. Soudain, le son des cornemuses se fait entendre. Les troupes britanniques viennent leur prêter main-forte. Mais comment ce diable de Cush a-t-il fait pour agir si vite ? Cush qui est déjà à pied d’œuvre pour soustraire le prince à ses gardes.

Le Coup de grâce[modifier | modifier le code]

« Si je désire une eau d'Europe, c'est la flache
Noire et froide où, vers le crépuscule embaumé,
Un enfant accroupi, plein de tristesse, lâche
Un bateau frêle comme un papillon de mai. »

C’est sur ces quelques vers, extraits du Bateau ivre, d’Arthur Rimbaud, que s’ouvre ce 2e épisode. Un jour de septembre 1918, dans un fortin du Somaliland britannique, Corto Maltese disserte avec le capitaine Bradt sur ce poète, jadis marchand d’armes dans la région. Bradt est tourmenté par son passé où il a été mêlé à la révolte irlandaise (déjà évoquée dans l'album Les Celtiques). Cush est las d’attendre et veut repartir. Pour une futilité, l’officier britannique en vient à l’humilier en le fouettant et en le chassant du fort. Corto lui assure que le guerrier n’en restera pas là. En effet, les derviches rebelles du Mad Mullah attaquent par surprise et prennent d’assaut le fortin pour se saisir du capitaine Bradt.

...Et d'autres Roméos et d'autres Juliettes[modifier | modifier le code]

Corto Maltese et son désormais ami, ont repris leur route vers les terres du peuple Dankali [1]. En chemin, celui-ci éprouve le désir de faire une halte chez Samaël, l’ange déchu de Dieu. Plus tard, Cush arrive dans son village. Ils apprennent que la guerre est déclarée avec les tribus d’Abyssinie. Son frère Rhomah en est prisonnier. Tout cela parce qu’il est soupçonné d’avoir enlevé Mariam, la fille du Ras Yaqob, dont il est amoureux. Les Abyssins sont chrétiens et n’approuvent pas cette liaison avec un adepte de Mahomet. Les Danakils ne sont pas en reste : aucune union avec les infidèles. Samaël interviendra dans les songes de Corto et saura le guider pour éviter cette guerre de religions.

Les Hommes-léopards du Rufiji[modifier | modifier le code]

En 1916, l’occupation de la colonie allemande du Tanganyika par les Britanniques est commencée. Avant de repartir pour la ville de Tanga, Corto Maltese et son ami Tenton arrivent dans le delta du fleuve Rufiji. L’épave d'un croiseur allemand, le Koenigsberg, est là — détruit quelques mois plus tôt par la Royal Navy — , sous la surveillance du capitaine Mac Gregor. Celui-ci leur fait part de son inquiétude au sujet des hommes-léopards, qui troublent l’ordre dans diverses parties de l’Afrique, maintenant présents dans cette partie orientale. Un sorcier masqué s'introduit à bord, subtilise un document et s’enfonce dans la forêt. Deux coups de feu retentissent. Deux sorciers gisent sur le sol. Sous les masques : des soldats allemands. Dans un dernier souffle l’un d’eux avoue qu’ils sont venus chercher une carte indiquant l’endroit où se trouve un coffre rempli d’or et d’argent. Le troisième larron s’est enfui après leur avoir subtilisé la carte et tiré sur eux. Le moribond lui donne la clé pour rentrer en contact avec les hommes-léopards. Au risque de sa vie, Corto part résoudre cette affaire[2].

Autour des Éthiopiques[modifier | modifier le code]

  • Dans Au nom d'Allah le Miséricordieux, Corto révèle que sa religion est le Caïnisme.
  • Dans Les Hommes-léopards du Rufiji, nous avons des nouvelles de personnages existants dans l'album Ann de la jungle : l’officier Tenton (également présent dans Les Scorpions du désert), le capitaine Mac Gregor et Tipperary O’Hara, le marin du Golden Vanity. Nous apprenons que ce dernier est un ami de Corto Maltese. O’Hara qui préfigurait, en quelque sorte, Corto Maltese dès 1959 dans l’imaginaire de Hugo Pratt.
  • Dans ce même dernier récit, Corto évoque son adolescence en Chine en 1900, pendant la révolte des Boxers. En 1986, ce sujet inspire l’auteur italien de bande dessinée, Lele Vianello. Avec l’accord de Hugo Pratt, il met en scène Corto Maltese adolescent, dans un épisode intitulé, Rixe chinoise. Il y décrit son premier fait d'armes : détruire un canon ennemi. Paru dans l'album Le Fanfaron (Il Millantatore), chez Casterman, en 1993.

Prépublications[modifier | modifier le code]

  • Au nom d'Allah le très miséricordieux, le compatissant : no 183 du .
  • Le Dernier coup : no 194 du .
  • ... Et d'autres Roméo et d'autres Juliette : no 204 du .
  • Rufiji Kamarad, les hommes-léopards : no 217 du .

Albums édités en France[modifier | modifier le code]

Texte et dessins de Hugo Pratt.
Ces 4 histoires composent le contenu de chaque album listé ci-dessous : Au nom d'Allah le miséricordieux – Le coup de grâce – Et d'autres Roméos et d'autres Juliettes – Les hommes-léopards du Rufiji.

Première édition en noir et blanc[modifier | modifier le code]

  • Les Éthiopiques (couverture souple, broché, préface de Didier Platteau), éd. Casterman, coll. « Les grands romans de la bande dessinée », 1978 (ISBN 2-203-33205-0)

Première édition en couleurs[modifier | modifier le code]

  • Les Éthiopiques (relié, format 27x31, préface de Michel Pierre illustrée de documents et aquarelles de Hugo Pratt), éd. Casterman, 1980.

Rééditions en noir et blanc[modifier | modifier le code]

  • Les Éthiopiques (petit format broché), coll. « J’ai lu BD », éd. J’ai lu, 1991.
  • Les Éthiopiques (nouvelle couverture souple, broché), éd. Casterman, 2001.
  • Les Éthiopiques (couverture souple à rabat, broché), éd. Casterman, série Corto Maltese en noir et blanc, no 6, sortie prévue en mars 2011, format 23,5/29,5 (ISBN 978-2-203-03366-5).

Rééditions en couleurs[modifier | modifier le code]

  • Les Éthiopiques (relié avec jaquette, format 23.5x30.5, documents et aquarelles de Hugo Pratt), éd. Casterman, 2006.
  • Série Corto (petits formats brochés), éd. Casterman, 2008 :
  • Les Éthiopiques (relié, format 21.5x29, préface de Marco Steiner, photos de Marco d’Anna : Récits, images, réflexions), éd. Casterman, série Corto Maltese, tome 8, 2009 (ISBN 978-2-203-02447-2).

Courts-métrages d’animation[modifier | modifier le code]

  • Le Coup de grâce
  • D'autres Roméo et d'autres Juliette
  • Les hommes-léopards du Rufiji
    • Réalisateurs : Richard Danto et Liam Saury.
    • Avec la voix de Richard Berry (Corto Maltese).
    • Diffusés sur France 4, en juin 2007.
    • Corto Maltese. L’Intégrale. Coffret 7 DVD, Studio Canal, 2005.

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. dankali est le singulier de danakil ; la caractérisation en français de ce pluriel arabe par un s final est variable selon les époques et les auteurs, mais conseillée par la réforme de 1990.
  2. Au fil de cette histoire nous avons des nouvelles de personnages rencontrés dans l’album, Ann de la jungle : l’officier Tenton (également présent dans Les Scorpions du désert), le capitaine Mac Gregor et Tipperary O’Hara le marin du Golden Vanity – dont nous apprenons qu’il est un ami de Corto Maltese –, O’Hara qui préfigurait Corto Maltese dès 1959 dans l’imaginaire de Hugo Pratt.