Les États-Unis d'Albert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les États-Unis d'Albert est un film québécois d'André Forcier sorti en 2005.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jour de son départ pour Hollywood, Albert Renaud, 25 ans, tue par plaisir sa vieille professeure de théâtre, Jane Pickford, 83 ans, qui lui quémandait un baiser d’adieu. Dans le train pour Los Angeles, Albert confie son rêve d’être aimé du monde entier à Grace, une jeune passionnaria mormone qui milite pour l’égalité de ses pairs en proposant la polyandrie. Grace rend tous les hommes fous d’amour mais c’est Albert qui fait battre son cœur. Un journaliste éconduit expulsera ce jeune premier hors du train et Albert terminera sa traversée des États-Unis en parcourant le désert à pied, en compagnie de Jack Dekker, golfeur de profession et persona non grata en Arizona.

Au cours de ce voyage initiatique, Albert découvrira que le monde entier ne remplace pas l’amour d’une femme. Notre héros réussira quand même à conquérir tous les écrans d'Amérique, mais à sa manière.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]