Les Échos (Mali)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Échos est un journal quotidien malien créé le .

Historique[modifier | modifier le code]

L'ancien ministre Alpha Oumar Konaré, fondateur de la coopérative culturelle Jamana, crée en 1983 une revue trimestrielle culturelle du même nom (Jamana), avec l'accord des autorités[1]. En , il fonde le premier hebdomadaire privé malien, Les Échos[1]. Pendant deux ans, le journal, d'abord bimensuel, puis hebdomadaire et enfin quotidien à partir de 1995[1], publie essentiellement des contributions des lecteurs dénonçant les abus du pouvoir auxquels ils sont exposés[2].

En dépit de l'élection d'Alpha Oumar Konaré à la présidence de la république (1992-2002), le journal demeure indépendant du pouvoir, selon Courrier international[3].

Diffusion[modifier | modifier le code]

L'Historical Dictionnary of Mali, paru en 2008, évoque une diffusion de 30 000 exemplaires[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Thierry Perret, « Médias et démocratie au Mali. Le journalisme dans son milieu », Politique africaine, Éditions Karthala, no 97,‎ , p. 18-32 (lire en ligne).
  2. M. Maïga, « Journal « Echos » : La presse malienne fête un canard leader », Le Scorpion, 18 mars 2009.
  3. « Les Echos », Courrier international (consulté le 3 septembre 2020).
  4. (en) Pascal James Imperato et Gavin H. Imperato, Historical Dictionary of Mali, Scarecrow Press, (lire en ligne), p. 210.

Lien externe[modifier | modifier le code]