Leonotis nepetifolia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Leonotis nepetifolia est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Lamiaceae (Labiateae), sous-famille des Lamioideae, originaire des régions tropicales et subtropicales d'Afrique subsaharienne et du sous-continent indien.

Ce sont des plantes herbacées annuelles à port dressé, pouvant atteindre 3 mètres de haut aux feuilles simples, opposées, et aux fleurs oranges nombreuses groupées en verticilles.

L'espèce a été introduite dans diverses régions du monde, en particulier en Australie et dans les îles du Pacifique, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, en Afrique du Nord, en Chine et en Asie du Sud-Est[2],[3] où elle s'est souvent naturalisée et est parfois considérée comme une plante envahissante, notamment en Australie, dans l'archipel de Hawaï, en Floride.

Cette espèce a différents usages en médecine traditionnelle tant en Afrique qu'en Inde[4],[5]. Selon certaines études pharmacologiques, basées sur les revendications traditionnelles, Leonotis nepetifolia des activités anticonvulsivantes, antinociceptives, anti-inflammatoires, antidiabétiques, anthelminthiques et hypoglycémiantes[6].

C'est également une plante appréciée pour ses qualités ornementales.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon The Plant List (15 août 2019)[1] :

  • Leonotis kwebensis N.E.Br.
  • Leonotis nepetifolia var. nepetifolia
  • Leonotis ovata Bojer
  • Leonurus globosus Moench
  • Leonurus marrubiastrum Lour.
  • Leonurus nepetifolius (L.) Mill.
  • Phlomis nepetifolia L.
  • Stachys mediterranea Vell.

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (15 août 2019)[7] :

  • variété Leonotis nepetifolia var. africana (P.Beauv.) J.K.Morton, J. Linn. Soc. (1962)
  • variété Leonotis nepetifolia var. nepetifolia

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Léonotis à feuilles de népète, pompon soldat, herbe gros bouton, grosse tête, monte au ciel, oreille de lion, dagga sauvage, queue de lion, pompon rouge[8],[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b The Plant List, consulté le 15 août 2019
  2. (en) « Leonotis nepetifolia (L.) R.Br. », sur Plants of the World Online (consulté le 15 août 2019).
  3. (en) « Leonotis nepetifolia (Christmas candlestick) », sur Invasive Species Compendium (ISC), CABI (consulté le 15 août 2019).
  4. (en) Vijay Jagdishprasad Tiwari, « Ethnopharmacology of Leonotis nepetifolia (L.) R. Br., Lamiaceae, used to cure Jaundice and Liver Disorders by Baiga Tribe of Mandla District of Madhya Pradesh », sur rjpponline.org (consulté le 15 août 2019).
  5. « Leonotis nepetifolia (L.) R.Br., Lamiaceae, Prelude  », sur banque de données PRÉLUDE, Société française d'ethnopharmacologie (consulté le 15 août 2019).
  6. (en) Ofentse Mazimba, « Leonotis leonurus: A herbal medicine review », sur Journal of pharmacognosy and phytochemistry, (consulté le 15 août 2019).
  7. Kew Garden « World Checklist », consulté le 15 août 2019
  8. « Leonotis nepetifolia (L.) R.Br, Oreille de lion, dagga sauvage, queue de lion », sur Flore de La Réunion, Mi-aime-a-ou.com (consulté le 15 août 2019).
  9. (en) « Leonotis nepetifolia (LEONE)[Overview] », sur EPPO Global Database, OEPP (consulté le 15 août 2019).
  10. « Leonotis nepetifolia (L.) R.Br., 1811 », sur Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) (consulté le 15 août 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :