Leonid Bronevoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Leonid Bronevoï
Leonid Bronevoy.jpg
Leonid Bronevoï en 2009.
Biographie
Naissance
Décès
(à 88 ans)
Moscou (Russie)
Sépulture
Période d'activité
Nationalité
Drapeau Soviétique, puis Drapeau de Russie Russe
Formation
Uzbekistan State Institute of Arts and Culture (en) (jusqu'en )
École-studio du théâtre d'art académique de Moscou (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Solomon Bronevoï (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Maxim Gorky State Drama Theatre (d), Pushkin Drama Theatre (d) (-), Grozny Russian Dramatic Theatre M. J. Lermontov (d) (depuis ), Voronezh State Academic Drama Theatre A. Koltsov (d) (-), Théâtre sur Malaïa Bronnaïa (-), Lenkom (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Médaille commémorative du 850e anniversaire de Moscou (en)
Masque d'or
Médaille de Vétéran du Travail (en)
Artiste d'honneur de la RSFSR (d) ()
Prix frères Vassiliev (en) ()
Artiste du peuple de la RSFSR (en) ()
Ordre du Drapeau rouge du Travail ()
Artiste du peuple de l'URSS ()
Prix d'État de la Fédération de Russie ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 4e classe ()
Russian Federation Presidential Certificate of Gratitude (d) ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 3e classe ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 2e classe ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 1re classe ()
People's Artist of Ukraine (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Léonid Sergeïévitch Bronevoï (en russe : Леони́д Серге́евич Бронево́й), né le à Kiev et mort le à Moscou[1], est un acteur soviétique puis russe.

Principalement connu comme acteur au théâtre, notamment au théâtre du Lenkom, Léonid Bronevoï apparaît également au cinéma. Il est fait artiste du peuple de l'URSS en 1987 et est lauréat du prix Nika.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léonid Bronevoï naît en 1928 à Kiev dans une famille juive. Dans sa jeunesse, il apprend le violon à l'école de musique au sein de l'Académie de musique Tchaïkovski de Kiev, chez David Solomonovich Berthier (ru).

En 1950, Léonid Bronevoï est diplômé de l'Institut national des arts de l'Ouzbékistan Alexandre Ostrovski à Tachkent et est engagé aux théâtres dramatiques de Magnitogorsk et d'Orenbourg. En 1953, il se rend à Moscou où il entre immédiatement en troisième année de l'École-studio du Théâtre d'Art académique de Moscou, dans la classe d'Alexander Karev (ru) et en sort avec succès en 1955. Il joue ensuite successivement au Théâtre dramatique de Grozny, au Théâtre dramatique Nikolaï Okhlopkov d'Irkoutsk et au Théâtre d'État dramatique et académique Alexeï Koltsov de Voronej. De 1962 à 1988, il est l'acteur principal du Théâtre sur Malaïa Bronnaïa de Moscou. Depuis 1988, il fait partie de la troupe du théâtre Lenkom de Moscou.

Sa grande popularité vient de son interprétation du chef de la Gestapo Heinrich Müller dans la mini-série télévisée Dix-sept moments du printemps, réalisée par Tatiana Lioznova. Son personnage est un homme intelligent, professionnel et un ennemi doté d'un bon sens de l'humour. Beaucoup de ses répliques sont devenues des expressions populaires.

Dans les années suivantes, l'acteur joue au cinéma plus de vingt rôles dont celui en 2007 d'un acteur âgé dans le film de Alekseï Popogrebski, Les Choses simples, pour lequel il reçoit le prix Nika en .

Le , lors de la tournée du théâtre à Kiev, l'acteur alors âgé de 83 ans est victime d'un infarctus du myocarde. Il remonte sur scène de Lenkom le , dans la La Cerisaie d'Anton Tchekhov.

Le , après la représentation de Journée d'un opritchnik (Vladimir Sorokine), Léonid Bronevoï est hospitalisé au 51e hôpital de Moscou. Il décède le à 7h30. Après une cérémonie d'adieux au théâtre Lenkom, il est enterré au cimetière de Novodevitchi.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Умер Леонид Броневой », sur Meduza,‎ (consulté le 9 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :