Leonard Gyllenhaal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gyllenhaal.
Leonard Gyllenhaal.

Leonard Gyllenhaal est un militaire et entomologiste suédois, né le dans la paroisse de Bråttensby dans le comté d'Älvsborg à l’ouest de la Suède et mort le .

Études[modifier | modifier le code]

Fils d’un officier, Leonard Gyllenhaal fait partie de la petite noblesse suédoise. Il poursuit ses études à Skara où il fréquente le futur poète Johan Henric Kellgren (1751-1795), les futurs naturalistes Anders Dahl (1751-1789), Adam Afzelius (1750-1837) et son frère le futur chimiste Johan (1753-1837), et avec qui il fait des excursions naturalistes. Comme ses amis, il étudie à l’université d'Uppsala auprès de Carl von Linné (1707-1778).

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il ne reste à Uppsala qu’un seul trimestre et rejoint l’armée en 1769, suivant la tradition familiale. Il sert d’abord dans un régiment de cavalerie (Adelsfanan) avant d’être transféré dans le régiment drabantkåren (la Garde du corps). Il entretient une correspondance régulière avec Linné et continue d’étudier l’histoire naturelle en amateur.

Gyllenhaal quitte l’armée en 1799 avec le rang de major. Mais comme il n’a pas accompli tout son temps, il doit retourner à la Garde du corps de temps en temps. Durant le reste de son temps, il travaille dans les propriétés de son père dans la paroisse de Norra Vånga en Gothie occidentale, qu’il dirige en 1784. Il développe ses propriétés et introduit la culture de nouvelles espèces comme le maïs américain.

Carrière d'entomologiste[modifier | modifier le code]

Mais son premier intérêt est, depuis sa jeunesse, l’entomologie. Sa collection, dès 1775, est riche de 1 300 espèces de coléoptères du Götaland. Il réalise un musée d’entomologie privé et une bibliothèque à Höberg qu’il nomme la maison de la mouche. À sa mort, sa collection de 400 boîtes d’insectes est léguée à l’Académie royale des sciences de Suède. Aujourd’hui, elle est préservée au musée de zoologie de l’université d’Uppsala.

Sa principale publication est Insecta Suecica (1808) où il décrit les insectes de Suède. Elle est récompensée d’une médaille d’or par l’Académie de Suède. La Société entomologique de France l’élit membre honoraire. Partisan des thèses d'Emanuel Swedenborg (1688-1772), il contribue à l’édition et la diffusion de ses écrits.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Nova acta regiae societatis scientiarum Upsaliensis (1799)
  • Insecta suecica (1808)

Descendance[modifier | modifier le code]

Leonard Gyllenhaal a pour descendants le réalisateur américain Stephen Gyllenhaal, et ses enfants, tous deux acteurs, Jake Gyllenhaal et Maggie Gyllenhaal.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]