Leon Van Daele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Daele.

Leon Van Daele, né le à Ruddervoorde et mort le à Oostkamp, est un coureur cycliste belge.

Il devient coureur professionnel en 1952 dans l'équipe Bertin. Durant ses premières années, il remporte divers critériums et courses belges telles que Kuurne-Bruxelles-Kuurne ou le Championnat des Flandres.

En 1957, il s'impose sur Paris-Bruxelles et finit septième du championnat du monde. Sur Paris-Roubaix, il est troisième, battu au sprint par Rik Van Steenbergen, alors que Fred De Bruyne a franchi la ligne plus d'une minute plus tôt[1].

L'année suivante, il remporte Paris-Roubaix. Attaquant à 300 mètres de l'arrivée, il surprend les favoris que sont Rik Van Steenbergen, Miguel Poblet et surtout son leader Rik Van Looy[1]. Il s'agira de la plus grande victoire de sa carrière.

En 1959, il gagne Gand-Wevelgem et finit troisième de Milan-San Remo.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « 1958: The year an outsider won in Roubaix », Cyclingnews.com, 11 avril 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]