Leon Van Daele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un coureur cycliste image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un coureur cycliste belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet cyclisme.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Daele.

Leon Van Daele, né le à Ruddervoorde et mort le à Oostkamp, est un coureur cycliste belge.

Il devient coureur professionnel en 1952 dans l'équipe Bertin. Durant ses premières années, il remporte divers critériums et courses belges telles que Kuurne-Bruxelles-Kuurne ou le Championnat des Flandres.

En 1957, il s'impose sur Paris-Bruxelles et finit septième du championnat du monde. Sur Paris-Roubaix, il est troisième, battu au sprint par Rik Van Steenbergen, alors que Fred De Bruyne a franchi la ligne plus d'une minute plus tôt[1].

L'année suivante, il remporte Paris-Roubaix. Attaquant à 300 mètres de l'arrivée, il surprend les favoris que sont Rik Van Steenbergen, Miguel Poblet et surtout son leader Rik Van Looy[1]. Il s'agira de la plus grande victoire de sa carrière.

En 1959, il gagne Gand-Wevelgem et finit troisième de Milan-San Remo.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « 1958: The year an outsider won in Roubaix », Cyclingnews.com, 11 avril 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]