Leon Kossoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Leon Kossoff
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 92 ans)
Londres
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Distinctions
Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique (décliné)

Leon Kossoff, né le à Islington et mort le à Londres, est un peintre et graveur expressionniste britannique, connu pour ses portraits et ses dessins de paysages londoniens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Leon Kossoff est né en 1926 à Islington, quartier de Londres, où il a vécu la majeure partie de son enfance. En 1939, il a été évacué vers King's Lynn, Norfolk, où il a vécu avec Mr et Mme RC Bishop, qui ont encouragé son intérêt pour l'art. Pendant ce temps, Kossoff fait ses premières peintures. Quand il rentre à Londres en 1943, Kossoff se rend à la St Martin's School of Art où il étudie l'art commercial. Il suit également des cours de modèle vivant à Toynbee Hall.   Une fois sa formation achevée, il passe trois ans de service militaire au Royal Fusiliers. Rattaché au 2e Bataillon de la Brigade juive, il sert en Italie, en Hollande, en Belgique et en Allemagne. Après son service militaire, en 1949, il retourne à la St Martin's School of Art et développe avec émotion sa peinture. Kossoff choisit essentiellement comme sujet la région de Londres, où il est né.

En 1959, Leon Kossoff commence à enseigner l'art. Tout en enseignant, il poursuit sa carrière artistique et expose dans de nombreuses galeries et salons, avec son ami Frank Auerbach et d'autres artistes, tels que Francis Bacon, Lucian Freud et Keith Critchlow, un ami d'école de la St Martin's School of Art. Pendant ce temps, Leon Kossoff déménage son atelier à Willesden Junction puis en 1966 à Willesden Green.

En 2007, la National Gallery (Londres) a organisé une exposition retrospective de l'œuvre de Leon Kossoff[1].

Il a été nommé commandeur de l'ordre de l'Empire britannique et a refusé la distinction[2].

En 2013-2014, les paysages urbains de Leon Kossoff sont montrés dans une exposition itinérante internationale, intitulée Leon Kossoff : London Landscapes[3].

Leon Kossoff meurt le [4] à Londres[5].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2013 : London Landscapes, Galerie Lelong, Paris[6]
  • 2006 : Portraits, James Hyman Gallery, Londres
  • 2005 : Fifty Years of British Landscape Painting, James Hyman Gallery, Londres
  • 2003 : From life : Andrews, Auerbach, Bevan, Bomberg, Coldstream, Kossoff, Sickert, Uglow, James Hyman Gallery, Londres
  • 2002 : Leon Kossoff, Annandale Galleries, Sydney ; Leon Kossoff: Drawn to Painting after Poussin, Rubens and Other Related Works, Pillsbury & Peters Fine Art, Dallas, Texas
  • 2000 : Leon Kossoff, Annely Juda Gallery, Londres
  • 1996 : Leon Kossoff, Tate Gallery, Londres
  • 1995 : Leon Kossoff, Biennale de Venise, Italie
  • 1988, 1993 : Leon Kossoff, Anthony D'Offay Gallery, Londres
  • 1984 : Leon Kossoff, Fischer Fine Art, Londres
  • 1983 : Leon Kossoff, Hirschl and Adler Modern, New York
  • 1982 : Leon Kossoff, L.A. Louver, Los Angeles
  • 1981 : Leon Kossoff, Museum of Modern Art, Oxford
  • 1973, 1975, 1979 : Leon Kossoff, Fischer Fine Art, Londres
  • 1972 : Leon Kossoff, Whitechapel Gallery, Londres
  • 1966 : Leon Kossoff, Marlborough Fine Art, Londres
  • 1979, 1984 : Leon Kossoff, Fischer Fine Art, Londres
  • 1957-1964 : Leon Kossoff, Six exhibitions, Beaux Arts Gallery, Londres

Publications[modifier | modifier le code]

  • Leon Kossoff: Recent Paintings (catalogue d'exposition., préface D. Mercer, Londres, Whitechapel Gallery, 1972)
  • Leon Kossoff: Paintings from a Decade, 1970–1980 (catalogue d'exposition, préface D. Elliott, Oxford, MOMA, 1981)
  • Leon Kossoff (catalogue d'exposition, préface L. Gowing, Londres, Anthony d'Offay Gallery, 1988)
  • London Landscapes (catalogue d'exposition, Andrea Rose, 2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) kossoff.asp Leon Kossoff:. Dessin de la peinture, studio International, Royaume-Uni
  2. (en) Harvey McGavin, « Honoured? No thanks, say elite of arts and TV »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The Independent, (consulté le 16 février 2011)
  3. (en) « Coming home: Leon Kossoff; Leon Kossoff’s urban landscapes are the ‘most enthralling’ exhibition so far this year », Jackie Wullschlager, 3 mai 2013, Financial Times (Londres)
  4. (en) Alex Greenberger, « Leon Kossof, Key Painter of Postwar London, Dies at 92 », sur Artnews, (consulté le 5 juillet 2019)
  5. (en) Roberta Smith, « Leon Kossoff, Who Painted Portraits of Urban Life, Dies at 92 », sur The New York Times, (consulté le 22 juillet 2019)
  6. London Landscapes, Galerie Lelong, Paris.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Elizabeth Underhill, « Outside Kilburn Underground by Leon Kossoff », Print Quarterly, vol. I, no 3, 1984
  • (en) James Hyman, « The Prints of Leon Kossoff », Print Quarterly, vol. X, no 3, 1993

Liens externes[modifier | modifier le code]