Leo Ornstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leo Ornstein
Description de cette image, également commentée ci-après

Leo Ornstein

Nom de naissance Лев Орнштейн
Naissance
Krementchouk,
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 108 ans)
Green Bay, Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Compositeur
Style Musique moderne
Activités annexes pianiste
Maîtres Alexandre Glazounov

Leo Ornstein (né Лев Орнштейн, Lev Ornchteïn) vers le à Krementchouk, dans l'Empire russe, et mort le à Green Bay, État du Wisconsin, aux États-Unis, à l'âge de cent huit ans, est un compositeur de musique moderne et un pianiste américain d'origine russe.

Il est connu de façon notoire pour ses œuvres d'avant-garde et novatrices, mettant notamment en avant le cluster.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord recommandé par Josef Hofmann pour étudier au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, il étudie l'École impériale de musique de Kiev.

Recommandé ensuite par Ossip Gabrilowitsch pour étudier au Conservatoire de Moscou, il commence à étudier en 1904 au Conservatoire de Saint-Pétersbourg. Il y étudie la composition avec Alexandre Glazounov et le piano avec Anna Yesipova (en).

D'origine juive, il fuit aux États-Unis en février 1906 pour échapper aux pogroms entrepris par l'organisation nationaliste et antisémite Union du peuple russe. Lui et les siens s'établissent à New York et Leo Ornstein continue à y étudier à l'Institut d'art musical qui devient par la suite la Juilliard School.

Il se produit en concert pour la première fois à New York en 1911, mais en dépit de ses succès comme pianiste, il abandonne peu à peu cette carrière au cours des années 1920 - il donne son dernier concert à l'âge de 40 ans - pour se consacrer à l'enseignement et à la composition.

Vers 1913-1914, il publie des pièces pour piano regroupées sous les titres Danse sauvage et Impressions de la Tamise qui en font l'un des pionniers dans l'utilisation du cluster. Après avoir découvert le jazz, lors d'un voyage à La Nouvelle-Orléans, il intègre certains rythmes de cette musique dans ses œuvres ultérieures qui se ressentent également de l'influence du futurisme, notamment ses pièces pour piano Suicide in an Airplaine (vers 1918-1919), Berceuse (vers 1920-1921) et Prélude tragique (1924), ainsi que dans son Concerto pour piano (1925) et son Quintette avec piano (1927) dans lequel apparaissent des thèmes populaires de sa Russie natale. D'une inspiration plus apaisée, la pièce pour piano Morning in the Woods (1971) annonce Rendezvous at the Lake et Solitude, deux compositions écrites respectivement en 1977 et 1978, mais qui ne seront publiées qu'en 1990.

Il continue de composer jusqu'à un âge avancé : il a 95 ans lorsqu'il achève sa Sonate pour piano no 7 (1988) et deux ans de plus lors de la publication de sa Sonate pour piano no 8 (1990).

Comme professeur, il a eu pour élève les jazzmen John Coltrane et Jimmy Smith.

Trivia[modifier | modifier le code]

  • Il est à noter que dans Dark Souls le capitaine des chevaliers de Gwyn porte son nom[1]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  1. « Dragon Slayer Ornstein » (consulté le 27 août 2015)