Lens (Valais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lens
(de) Leis
Lens (Valais)
Blason de Lens
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Sierre
Localité(s) Chelin, Condémines, Crans-sur-Sierre, Flanthey, Petit-Ollon, Saint-Clément, Vaas, Valençon
Communes limitrophes Crans-Montana, Icogne, Saint-Léonard, Sierre
Président David Bagnoud (PDC)
NPA 1978
No OFS 6240
Démographie
Gentilé Lensard
Population
permanente
4 317 hab. (31 décembre 2020)
Densité 310 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 16′ 44″ nord, 7° 26′ 42″ est
Altitude 1 128 m
Superficie 13,91 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Lens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Lens
Géolocalisation sur la carte : canton du Valais
Voir sur la carte administrative du canton du Valais
City locator 14.svg
Lens
Liens
Site web www.lens.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Lens (prononcé : /lɛ̃s/; en allemand Leis) est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Sierre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne (1955).

D'une superficie de 13,91 km2[2], la commune se situe sur la rive droite du Rhône[3], entre Sion et Sierre[4]. Elle comprend les villages de Lens, Chelin, Flanthey, Vaas, Saint-Clément et Valençon et une partie de la station de Crans-Montana[3].

Son point le plus bas est situé à 572 m et le plus haut culmine à 2 542 m[réf. nécessaire].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune remonte au gentilice romain Lentius et signifie propriété ou domaine de Lentius. L'ellipse du premier substantif est usuelle dans les toponymes romains de Suisse romande[5].

L'ancien nom allemand de la commune est Leis[6].

Population[modifier | modifier le code]

Gentilé et surnoms[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune se nomment les Lensards[7].

Ils sont surnommés les Crapauds, lè Pëca-Zeleúne, soit les mange-poules en patois valaisan, et lè j'Èrèzo (soit bougre de coquin, juron qu'ils ont l'habitude d'utiliser pour exprimer la surprise) par les habitants d'Ayent[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune compte 4 317 habitants au 31 décembre 2020, pour une densité de population de 310 hab/km2[1].

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Lens en 1687 et entre 1850 et 2020[8]. Entre 1860 et 1900, les chiffres comprennent Chermignon, Icogne et Montana.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La statue du Christ-Roi à Lens.

Le village de Vaas, situé au pied de la commune, est connu entre autres par son château; manoir datant du XIIIe siècle. Les premières sources le datent de l'année 1221, avant que la famille Tavelli, membres des nobles de Granges (famille valaisanne importante, dont les de Montjovet, les Albi d'Anniviers, les de Morestel ont fait partie avant eux) n'en devienne propriétaire. Les Seigneurs décidèrent très vite de construire un manoir sur le coteau de Sierre, car « quand le Rhône est haut, le village de Granges est dans une île qui le rend fort malsain » écrit le Doyen Bridel. En , elle est mentionnée comme maison de Pierre Luyter. Mathieu Luyter la transforma en 1575. Les façades du manoir furent décorées de peintures représentant des scènes de chasse et de travaux des champs.

Cette maison servit par la suite de débit de vin, comme on peut en juger par cette inscription en vieux français inscrite sur une façade du bâtiment : « Qui ne aura d'or argen ni crédit ni abit de lanne qu'il hale boiere à la fontanne. » (Celui qui n’a ni or, ni argent, ni habit de laine, qu’il aille boire à la fontaine). Les Tavelli l'inféodèrent à Antoine Gillioz en 1608, châtelain et métral de l’évêque de Sion Adrien II de Riedmatten[9].

Aujourd'hui, un musée consacrant le Cornalin, vin rouge prisé de la région, y a été instauré en même temps que sa rénovation.

Le village de Lens est surplombé par la Statue du Christ-Roi.

Sports[modifier | modifier le code]

La commune compte notamment un club de football (FC Lens), un club de tennis (TC Lens), un club de volley-ball (VBC Flanthey-Lens) et un club de hockey sur glace (HC Lens).

La course en montagne l'Ascension du Christ-Roi y a lieu chaque année depuis 2010.

Film tourné à Lens[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2020 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. a et b « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. a et b Serge Praplan, « Lens (Valais) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  4. Charles Knapp (dir.), Dictionnaire géographique de la Suisse, vol. 3 : Langenberg - Pyramides, Neuchâtel, Victor Attinger, 1902-1910, p. 76 [détail des éditions] [lire en ligne (page consultée le 20.11.2022)]
  5. « Lens - commune », sur toponymes.ch (consulté le )
  6. a et b Paul Fehlmann, Ethniques, surnoms et sobriquets des villes et villages en Suisse romande, Haute-Savoie et alentour, dans la vallée d'Aoste et au Tessin, Genève, Jullien, , 274 p. (ISBN 2-88412-000-9), p. 74
  7. Charles Knapp (dir.), Dictionnaire géographique de la Suisse, vol. 6 : Toffen - Zybachsplatte, Neuchâtel, Victor Attinger, 1902-1910, p. 191 [détail des éditions] [lire en ligne (page consultée le 17.11.2022)]
  8. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2010 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  9. "Historique", sur chateaudevaas.ch
  10. Georges Andrey, « Roger Bonvin » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  11. Justin Grept, « Première Neiges (10/10): Robin Briguet, un contre-la-montre pour participer aux JO », sur www.rhonefm.ch, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

  • Fonds : Lens, Commune (1301-20e siècle) [25,47 mètres]. Cote : CH AEV, AC Lens. Sion : Archives de l'État du Valais (présentation en ligne).
  • Fonds : Lens, Clocher (1200-XXe siècle). Cote : CH AEV, Clocher de Lens. Sion : Archives de l'État du Valais (présentation en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :