Lennox Berkeley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lennox Berkeley
Nom de naissance Lennox Randal Francis Berkeley
Naissance
Melfort Cottage, Boar’s Hill, près d'Oxford
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Décès (à 86 ans)
Londres
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale Compositeur, musicologue, professeur de musique
Style Opéra, musique symphonique
Collaborations BBC
Formation Dragon School, Merton College
Maîtres Nadia Boulanger
Enseignement Royal Academy of Music
Élèves John Tavener, David Bedford
Descendants Michael Berkeley (en)
Distinctions honorifiques Knight Bachelor

Sir Lennox Randal Francis Berkeley est un compositeur anglais né à Melfort Cottage, Boar’s Hill, près d'Oxford (Angleterre) le et mort à Londres le .

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine française par sa mère, Lennox Berkeley s'est toujours senti autant à l'aise en France que dans son pays natal. À l’âge de treize ans, il étudie à Dragon School puis est envoyé en pension à la Gresham's School, dans le Norfolk, et en suite va au Merton College, Oxford. Il commence des études de français et de philologie à l'université d'Oxford avant de se consacrer à la musique. Sur les conseils de Maurice Ravel, il vient étudier la musique à Paris avec Nadia Boulanger. Il sera un de ses élèves préférés. Il rencontre ensuite Darius Milhaud, Arthur Honegger, Albert Roussel, Igor Stravinsky et Francis Poulenc avec qui il se lie d'amitié. Berkeley se lie ensuite avec Benjamin Britten qu'il a rencontré à Barcelone et avec qui il écrira plusieurs œuvres. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille pour la BBC et devient plus tard président de la Performing Rights Society. De 1948 à 1968, il a tenu la chaire de professeur de composition à la Royal Academy of Music. Il a eu notamment pour élèves John Tavener, David Bedford. Inspiré par la religion catholique, il a composé de nombreuses œuvres liturgiques.

Il est anobli en 1974. De 1977 à 1983, il est président du Festival de Cheltenham. Son fils Michael Berkeley (en) est également compositeur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • A Dinner Engagement, op. 45 (1954)
  • Ruth, op. 50 (1955-1956)

Orchestrales[modifier | modifier le code]

  • Mont Juic (Berkeley/Britten), op. 9 (1937)
  • Serenade pour cordes, op. 12 (1939)
  • Divertimento en si bémol, op. 18 (1943)
  • Concerto pour piano en si bémol majeur, op. 29 (1947-1948)
  • Concerto pour deux pianos et Orchestre, op. 30 (1948)
  • Symphonie no 2, op.51 (1958, révisée 1976)
  • Partita pour orchestre de chambre, op. 66 (1964-1965)
  • Symphonie no 3 en un mouvement, op.74 (1968-1969)
  • Sinfonia Concertante, pour hautbois et orchestre de chambre, op. 84 (1972-1973)
  • Voices of the Night, op. 86 (1973)
  • Symphonie no 4, op. 94 (1977-1978)
  • Variations on an Elizabethan Theme (1952, 3e variation)

Chorales[modifier | modifier le code]

  • A Festival Anthem, op. 21 no 2 (1945)
  • Crux fidelis, op. 43 no 1 (1955)
  • Look up, sweet babe, op. 43 no 2 (1955)
  • Missa Brevis, op. 57 (1960)
  • Messe à cinq voix, op. 64 (1964)
  • Three Latin Motets, op. 83 no 1 (1972)
  • The Lord is my shepherd, op. 91 no 1 (1975)
  • Magnificat and Nunc dimittis, op. 99 (1980)

Vocales[modifier | modifier le code]

  • 4 Poèmes de Sainte Thérèse d'Ávila, op. 27, pour contralto et orchestre à cordes (1947)
  • Three Greek Songs, op. 38 (1953)
  • 5 poèmes d'après W. H. Auden, op. 58

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Quatuor à cordes no 1
  • Quatuor à cordes no 2, op. 15 (1940)
  • Sonatine pour violon & piano, op. 17 (1943)
  • Sonate en ré mineur pour alto et piano, op. 22 (1946)
  • Trio pour cor, violon et piano, op. 44 (1952)
  • Sextuor pour clarinette, cor & quatuor à cordes, op. 47 (1954)
  • Duo pour violoncelle et piano

Piano[modifier | modifier le code]

  • Trois Pieces, op. 2 (1935)
  • Impromptu en sol mineur, op. 7 n° 1
  • Quatre Etudes de concert pour piano, op. 14 (1940)
  • Sonate pour piano en la majeur, op. 20 (1941-1945)
  • Six Preludes, op. 23 (1945)
  • Trois Mazurkas, op. 31 no 1 (1939-1949)
  • Scherzo en ré majeur, op 32 n° 2 (1949)
  • Etude de concert en mi bémol, op. 48 n° 2 (1955)

Guitare[modifier | modifier le code]

  • Quatre pièces pour la guitare (1928)
  • Sonatine, op. 52 no 1 (1957)
  • Theme and Variations, op. 77 (1970)

Liens externes[modifier | modifier le code]