Lennart Poettering

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lennart Poettering
Lennart Poettering 2012.jpg
Lennart Poettering en 2012
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Site web

Lennart Poettering est un développeur allemand, employé par la société Red Hat[1], créateur du serveur de sons multiplate-forme PulseAudio[2] qui l'a fait connaître, de systemd, remplaçant pour Linux du système d'Init System V[3] adopté par la plupart des grandes distributions comme Ubuntu, Debian, Fedora, Red Hat Enterprise Linux, CentOS etc. ainsi que de la bibliothèque logicielle Avahi, mise en œuvre du protocole zeroconf[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Guatemala dans le pays homonyme, mais a grandi à Rio de Janeiro au Brésil, puis à Hambourg en Allemagne[5].

Projets[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Lennart fut très critiqué[6] sur ses projets, surtout en ce qui concerne SystemD, mais la source remonte a PulseAudio. Pour faire simple, on lui reproche principalement le fait que ces projets ne respectent pas les principes d'un système UNIX, surtout le KISS. Selon ce principe, le système doit faire peu de choses mais les faire bien, et surtout ne pas ré-inventer la roue. Concrètement, on reproche a SystemD de reprendre beaucoup de briques indépendantes au sein de SystemD et de forcer beaucoup de logiciels à être dépendants de SystemD et donc incompatibles avec les OS ne disposant pas de SystemD (ou alors incompatibles avec SystemD).

La polémique est allée très loin, sans doute est-ce la plus grosse polémique de la décennie (voir de l'histoire) dans le monde de l'Open-Source. Il y a eu des fork (Devuan fork de Debian), mais aussi des menaces sur les réseaux sociaux (pas ceux grand public, les réseaux des développeurs Open-Source) allant jusqu'à des menaces de mort avec rançon.

Depuis Linus Torvalds a appelé a plus de modérations dans les critiques qui à l'époque était facilement violentes. Il s'agissait d'un appel plus général, mais cela a contribué a l'apaisement.

Ensuite, malgré les critiques, SystemD a été adopté car il répondait a un réel besoin et qu'il était le projet le plus avancé et abouti.

Enfin SystemD a aussi amélioré les points critiqués.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. FOSDEM interview
  2. (en)« LPC: Linux audio: it's a mess », Lwn.net (consulté le 3 juillet 2009)
  3. (en)Lennart Poettering, « systemd », 0pointer (consulté le 16 juin 2011)
  4. (en)"Using Avahi The 'Right Way'", linux.conf.au 2007
  5. (en)linux.conf.au profile
  6. « Systemd et les « t**** du c** » de la communauté Open Source / Actualités autour du logiciel libre / Forum Ubuntu-fr.org », sur forum.ubuntu-fr.org (consulté le 3 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :