Lenga d'amor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lenga d'amor est un film documentaire français en occitan (sous-titré en français) de 52 minutes écrit et réalisé par Patrick Lavaud, sorti en 2013.

Il est produit par VraiVrai Films en coproduction avec TLT (Toulouse) et avec le soutien du Conseil général de la Dordogne, en partenariat avec l'Institut d'estudis occitans et La Setmana.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À partir de ses souvenirs d'enfant dans la ferme familiale dans le nord du Périgord, Patrick Lavaud nous convie à une découverte sensible de la langue et de la culture occitanes d'hier et d'aujourd'hui. Au fil de ses rencontres avec des personnages touchants et chaleureux, il nous transmet son amour de la langue occitane et nous guide sur les chemins de la tradition orale et de la culture populaire, de la toponymie et de la signalisation bilingue, du conte et de la création littéraire, de l'enseignement et de l'avenir de la langue. L'expérience personnelle devient mémoire collective et la langue occitane révèle sa part d'universalité.

Avec notamment la participation de Madeleine Lavaud, Michel Chadeuil, Jean-Pierre Reydi, Jean Ganiayre, Odette Marcillaud, Nicolas Peuch, Yves Lavalade, Eric Sudrat et les enfants de la Calandreta de Périgueux.

Le réalisateur[modifier | modifier le code]

Né à Caudéran en 1958, Patrick Lavaud est directeur des Nuits Atypiques de Langon, du label discographique Daquí et du Forum des langues de France. Collecteur de la mémoire orale occitane, il vient de publier Lo Medòc de boca a aurelha.

Lenga d'amor est son troisième documentaire en occitan. Il est aussi le réalisateur de Adiu Nadau. Une histoire d'accordéons (2005) et de Raymond Lagardère, gemèir de Gasconha(2010).

Equipe technique :

  • Mise en image : Jean-François Hautin[1]
  • Son : Mickaël Brival
  • Montage : Ernesto Tinuha

Réception du film[modifier | modifier le code]

« Ce film chaleureux vient faire parler notre mémoire, notre identité. Avec au centre, notre langue d'oc, à la fois son titre, sa musique et son âme, pour tisser ce qu'on ressent comme un hommage et un chant d'amour à notre pays. »[2].

« Un beau film qui par détours successifs nous fait entrer dans l'intime d'une relation à la langue et à sa culture. La mise en scène est sobre et juste, entièrement portée par la musicalité de l'occitan. À la fois documentaire et journal intime, il nous invite à découvrir des lieux et des personnages, malheureusement peu souvent portés à l'écran, filmés dans une lumière douce et éclatante qui révèle leur belle humanité. »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]