Cette page est en semi-protection longue.

Lendu (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le peuple lendu. Pour la langue lendu, voir Lendu (langue).
Lendu
Populations significatives par région
Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo 1 070 000
Drapeau de l'Ouganda Ouganda 12 000
Population totale 1 082 000
Autres
Langues lendu[1]
Ethnies liées Lugbara

Les Lendu sont un peuple du groupe ethnique soudanais de la famille nilo-saharienne, originaire de la région du haut Nil et de l'ancien royaume de Nubie. Ils arrivèrent au milieu du XVIe siècle dans les régions qu'ils peuplent aujourd'hui, résidant dans la Province Orientale de la République démocratique du Congo, et plus particulièrement dans le district de l'Ituri, à l'ouest et au nord-ouest du Lac Albert[2]. Quelques communautés vivent également de l'autre côté de la frontière en Ouganda et au Soudan. Ils sont proches du grand groupe des Lugbara. Le groupe soudanique est composé de dix groupes ethniques différents classée par SIL International dans la famille soudanique centrale : les Ngbandi, les Ngbaka, les Manvu, les Mbunja, Moru-Mangbetu, Zande, Lugbara, Logo, les Lendu[3].

Ethnonymie

Selon les sources et le contexte, on rencontre différentes formes : Alendu, Badha, Balega, Balegu, Balendru, Balendu, Bale, Baletha, Bbadha, Bbaledha, Hema-Nord, Kihema-Nord, Kilendu, Lendus, Walendu[4].

Différents groupes

On trouve en Ituri les cinq communautés des Lendu[5] et leurs chefferies :

  • Walendu Bindi (ou Ngiti, Lendu-Bindi, Indru, Lendu Sud[6]),
  • Walendu Djatshi (ou Djatsi),
  • Walendu Tatshi (ou Tatsi),
  • Walendu Pitshi (ou Pitsi),
  • Walendu Watshi (ou Watsi).

Langues

Ils parlent le lendu, une langue nilo-saharienne qui fait partie du groupe oriental des langues soudaniques centrales. Le nombre total de locuteurs a été estimé à 761 100, dont 750 000 en République démocratique du Congo (1996) et 11 100 en Ouganda (2002)[1]. Le swahili congolais est également utilisé[7].

Histoire

D'après l'explorateur Samuel White Baker, la tradition orale Lendu et les données archéologiques indiquent que les Lendu ont migré à partir de la Vallée du Nil Blanc depuis le Xe siècle avec un nombre insuffisant de petit et gros bétail, de produits de l'agriculture, en provenance du Soudan[pas clair].

Un conflit entre les Lendu et les Hima est à la base de la guerre en Ituri[8].

Économie

Les Lendu vivent dans une région réputée fertile, ce sont généralement des agriculteurs[3].

Notes et références

  1. a et b (en) Fiche langue (code «led») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. Innocent Unyon Kapka Katumba Oruma, Le Conflit armé en Ituri. La problématique de sa prévention et de sa gestion, L'Harmattan, 2009, p. 50 (ISBN 9782296069060)
  3. a et b (en) James Stuart Olson, « Lendu », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 333-334 (ISBN 9780313279188)
  4. Notice d'autorité IdRef [1]
  5. Jacques Yves Molima, « La couverture médiatique d'une zone de conflit armé: Cas de la Radio Okapi en Ituri (RDC) », sur Memoire Online, Institut facultaire des sciences de l'information et de la communication (consulté le 29 avril 2014)
  6. Koen Vlassenroot et Timothy Raeymaekers, Conflit et transformation sociale à l'est de la RDC, Gent, Academia Press, coll. « Conflict Research Group », , 231 p. (ISBN 9038205139, lire en ligne), p. 213
  7. (en) Fiche langue (code «swc») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  8. (en) Background to the Hema-Lendu Conflict in Uganda-Controlled Congo (Human Rights Watch, janvier 2001) [2]

Voir aussi

Bibliographie

  • Olivier Lanotte, Guerres sans frontières en République démocratique du Congo : de Joseph-Désiré Mobutu à Joseph Kabila, Coédition GRIP-Éditions Complexe, 2003, 264 p. (ISBN 9782870278352)
  • Jean-Pierre Lobho Lwa Djugudjugu, Société et politique en Afrique traditionnelle : Bahema et Walendu du Zaïre, Presses universitaires du Zaire, Kinshasa, 1980, 325 p. (texte remanié d’une thèse soutenue à l’Université nationale du Zaïre en 1970)
  • Alphonse Maindo Monga Ngonga, « La républiquette de l'Ituri en République démocratique du Congo : Un Far West ougandais », in Politique africaine, 2003, vol. 89, p. 181-192
  • Ikome Nkangonda, « Bokapakopo chez les Bolando », in Annales Æquatoria (Mbandaka), vol. 12, 1991, p. 133-142.
  • Van Den Eynde (RP), « Notes sur les Walendu ou Bale », Congo, 1923, II, 4, p. 620-630

Articles connexes

Liens externes