Lemuy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lemuy
Image illustrative de l'article Lemuy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Arbois
Intercommunalité Communauté de communes Arbois, Poligny, Salins – Cœur du Jura
Maire
Mandat
Jean-Luc Brocard
2014-2020
Code postal 39110
Code commune 39291
Démographie
Gentilé Rotz-gaillards, Rotz-gaillardes
Population
municipale
234 hab. (2014)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 53′ 54″ nord, 5° 58′ 09″ est
Altitude Min. 608 m
Max. 884 m
Superficie 21,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lemuy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lemuy

Lemuy est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Cernans Dournon Arc-sous-Montenot (Doubs) Rose des vents
Abergement-lès-Thésy
Thésy
Aresches
N Villers-sous-Chalamont (Doubs)
O    Lemuy    E
S
Andelot-en-Montagne Montmarlon, Supt Boujailles (Doubs)

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine du nom "Lemuy"[modifier | modifier le code]

LEMUY tire son nom de la source de Fontaine-Mare qui jaillit au milieu d'un bassin circulaire en forme de tonneau, de muid. Le mot celtique muid parait être la racine de celui de LEMUY. (D'après le  professeur royal BULLET dans ses mémoires sur la langue celtique en 1754). Les orthographes anciennes auraient été : LIMOICUM, LIMOY, LEMUOY, LYMUYS, LEMUIS, LE MUID, LE MUY et enfin LEMUY. 

Le gentilé quant à lui viendrait d'une ancienne coutume des habitants du village. Autrefois, ces derniers avaient l'habitude de jeter les animaux morts au lieu-dit de la Roche-Gailla (face à l'oratoire Saint-Claude). Le jour de la fête patronale ils tuaient une « gaille », c'est-à-dire un vieux cheval. Ainsi ils avaient beaucoup de viande pour un moindre coût. De plus, les gens des villages alentours leur donnaient la réputation d'amateur de ce genre de viande au goût très prononcé et surtout de lard. Lorsqu'ils se rendaient à la fête de Lemuy, ils disaient « On vo metzi du lâ » (On va manger du lard). Les habitants de Lemuy disaient eux-mêmes : « Tous tschas sont tschas, mâ vive oncou lou lâ » (Toutes chairs sont chairs, mais vive encore le lard).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Serge Roulle    
mars 2008 en cours Jean-Luc Brocard[1] SE Employé

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 234 habitants, en diminution de -2,5 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
501 446 574 598 574 609 619 591 605
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
495 485 478 436 450 437 419 412 407
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
405 376 361 323 317 351 344 309 313
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
288 273 294 306 291 264 252 240 234
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Partie Histoire :
    • Voix du Jura des 30/12/04, 15/09/05 et 7/09/06 (consultable sur Internet).
    • Le Progrès (édition du Jura) des 9/09/60, 20/02/05 et 11/09/06.
    • L’Est Républicain (édition Franche-Comté) du 9/09/06.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[6],[6][modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Jura, Liste des maires élus en 2008, consultée le 2 mai 2010
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. a et b LEMUY (Jura) REGARD SUR SON PASSÉ par Louis PIGETVIEUX (1991)