Leila et ses frères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Leila et ses frères

Titre original Leila's Brothers
Réalisation Saeed Roustaee
Scénario Saeed Roustaee
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau de l'Iran Iran
Genre Drame
Durée 165 minutes
Sortie 2022

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Leila et ses frères (Leila's Brothers) est un film dramatique iranien écrit et réalisé par Saeed Roustaee, sorti en 2022.

Le film est sélectionné en compétition officielle au festival de Cannes 2022[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les frères de Leila, une critique des dommages causés par les sanctions internationales et l'inflation du marché de l'or, parle d'un père qui cache des pièces d'or pour se créer un trésor, et seule Leila, sa fille, découvre la cachette.

Cette découverte apportera le chaos à la dynamique familiale déjà fragile. Au fur et à mesure que la santé du père se détériore, les actions de chaque membre de la famille conduiront progressivement la famille un peu plus près de l'implosion.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Leila's Brothers
  • Titre français : Leila et ses frères
  • Titre persan : برادران لیلا (Baradaran-e Leila)
  • Réalisation et scénario : Saeed Roustaee
  • Photographie : Hooman Behmanesh
  • Montage : Bahram Dehghani
  • Musique : Ramin Kousha
  • Pays de production : Drapeau de l'Iran Iran
  • Langue originale : persan
  • Format : couleur — 1,85:1 — son 5.1
  • Genre : drame
  • Durée : 165 minutes
  • Dates de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le , le ministre iranien de la Culture, Mohammad Mehdi Esmaïli, déclare que le film est interdit de projection dans le pays car « le film ne peut obtenir un permis de diffusion, compte tenu du « refus » du réalisateur de « corriger » son ouvrage, comme le ministère lui avait demandé »[2],[3]

La presse francophone est partagée. Un des critiques les plus convaincus, Thierry Chèze, dans Première, salue une comédie noire au « casting sans fausse note » et estime que ce film avait « largement sa place dans le palmarès » du Festival de Cannes ; il regrette cependant la durée du film qui aurait gagné à être resserrée[4]. À l'opposé, Jacques Mandelbaum, dans Le Monde, déplore que ce film ne tienne pas les promesses de La Loi de Téhéran[5]. D'autres, tels Olivier De Bruyn dans Les Échos et Yannick Vely dans Paris Match, reconnaissent la force du drame familial mais regrettent « un film bavard »[1] où le réalisateur « préfère l'épuisement à l'épure »[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Olivier De Bruyn, « Leila et ses frères de Saeed Roustaee : une famille en enfer », sur Les Échos, (consulté le )
  2. « Remarqué au Festival de Cannes, le film Leila et ses frères du réalisateur de La Loi de Téhéran, interdit en Iran », sur France Info, (consulté le )
  3. Céline Rouden. « Leila et ses frères », l’Iran sous tension de Saeed Roustayi. La Croix, 23 aout 2022. Lire en ligne
  4. Thierry Chèze. Critique de Leila et ses frères. Première, 24 aout 2022. Lire en ligne
  5. Jacques Mandelbaum. « Leila et ses frères » : un petit théâtre de la cruauté familiale à l’iranienne. Le Monde, 24 août 2022. Lire en ligne
  6. Yannick Vely. Après «La Loi de Téhéran», le réalisateur iranien Saeed Roustaee traque l'or avec un drame social et familial. Paris Match, 23 aout 2022. Lire en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]