Leif Hoste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hoste.
Leif Hoste
Leif Hoste 2008.jpg

À l'Eneco Tour 2008

Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
rouleur/flandrien
Équipes professionnelles
Principales victoires

Championnats
MaillotBélgica.PNG Champion de Belgique du contre-la-montre 2001, 2006 et 2007

Courses par étapes
Trois jours de La Panne 2006
Leif Hoste au prologue du Tour de France 2007, avec son maillot de champion de Belgique du contre-la-montre.

Leif Hoste, né le à Courtrai, est un coureur cycliste belge. Professionnel de 1998 à 2012, il a notamment été trois fois champion de Belgique du contre-la-montre, en 2001, 2006 et 2007 et a terminé trois fois deuxième du Tour des Flandres.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1995, Leif Hoste est vainqueur du championnat de Belgique du contre-la-montre juniors, de Liège-La Gleize et reçoit le Vélo de cristal de meilleur jeune cycliste belge de l'année.

Leif Hoste signe un premier contrat dans une équipe professionnelle en septembre 1997 en tant que stagiaire dans l'équipe italienne Mapei-GB. Il passe ensuite professionnel en 1998 dans l'équipe belge Vlaanderen 2002-Eddy Merckx.

Au début de la saison 1999, il signe dans l'équipe avec laquelle il avait signé un contrat de stagiaire, la Mapei-Quick Step.

La saison 2000 le voit gagner sa première course professionnelle avec la 3e étape du Tour de la Région wallonne.

En 2001, il change d'équipe et accompagne son leader sur les classiques du Nord, le Belge Johan Museeuw, dans l'équipe Domo-Farm Frites-Latexco. Il gagne son premier championnat de Belgique contre-la-montre.

À la fin de la saison 2002, Domo-Farm Frites cessant son parrainage, il signe dans l'équipe Lotto-Domo pour la saison 2003.

En 2004, il monte pour la première fois sur le podium du Tour des Flandres, finissant second, battu au sprint par le Suisse Steffen Wesemann.

Il signe en 2005 dans l'équipe américaine Discovery Channel. Son principal fait d'armes de la saison est une troisième place sur l'Eneco Tour.

2006 le voit à nouveau finir second du Tour des Flandres, cette fois-ci derrière Tom Boonen au sprint une nouvelle fois. Il gagne son second championnat de Belgique contre-la-montre.

En 2007, il revient dans une équipe belge en signant dans l'équipe Predictor-Lotto. Il finit une troisième fois deuxième du Tour des Flandres, au sprint une nouvelle fois mais derrière l'Italien Alessandro Ballan. Fin juin il conserve son titre de champion de Belgique contre-la-montre et participe le mois suivant pour la première fois au Tour de France, qu'il termine 110e.

En 2011, il est recruté par l'équipe russe Katusha, qui entend en faire son leader pour les classiques du nord, avec Filippo Pozzato[1],[2]. Hoste se classe douzième de Kuurne-Bruxelles-Kuurne en février et septième d'À travers les Flandres en mars. Entretemps, il abandonne lors de Paris-Nice à cause de douleurs au dos[3]. Fin mars, il chute lors des Trois jours de La Panne et s'en relève avec un dent cassé et une arcade ouverte[4]. Dans les deux semaines qui suivent, il participent tout de même au Tour des Flandres (56e) et à Paris-Roubaix (abandon). Ce sont les dernières courses auxquelles il prend part en 2011. Souffrant de maux de têtes dus à sa chute, il est incapable de s'entraîner durant plusieurs mois[5]. Bien que Leif Hoste soit lié avec Katusha pour l'année 2012, le nouveau manager de l'équipe, Hans-Michael Holczer, ne souhaite pas le conserver. Hoste rejoint alors l'équipe continentale professionnelle Accent Jobs-Willems Veranda's[6],[7]. Visant toujours les classiques[8], il obtient son meilleur classement au Circuit Het Nieuwsblad (17e). Il se classe 37e du Tour des Flandres, mais ne dispute par Paris-Roubaix, l'équipe Accent Jobs n'y ayant pas été invitée[9]. Souffrant à nouveau du dos, Hoste ne court plus en compétition à partir du mois de juin[10] et n'est pas conservé par Accent Jobs en fin d'année[11]. Il décide d'arrêter sa carrière en fin d'année[12].

En janvier 2013, l'Union cycliste internationale demande à la Royale ligue vélocipédique belge « d'engager une procédure disciplinaire à l’encontre de Leif Hoste pour violation apparente des règles antidopage, sur la base des informations apportées par le profil sanguin inclus dans son passeport biologique »[13]. Hoste est suspendu jusqu'au 29 décembre 2015 et perd ses résultats obtenus entre le 1er juillet 2008 et le 31 décembre 2010[14].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 2002 : abandon (16e étape)
  • 2005 : abandon (10e étape)
  • 2010 : 118e

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Classement ProTour 65e[15] 56e[16] 30e[17] nc[18]
Classement mondial UCI 77e[19] 124e[20]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Leif Hoste passe chez Katusha », sur dhnet.be,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  2. « “Hoste ne sera pas un coéquipier” », sur dhnet.be,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  3. « Hoste inquiet », sur dhnet.be,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  4. (en) « Hoste crashes out of Three Days of De Panne », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  5. (en) « Hoste still suffering headaches from Three Days of De Panne crash », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  6. (en) « Hoste joins Accent.jobs-Willems Veranda's for 2012 », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  7. (en) « Hoste claims Katusha doesn't want him next season », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  8. (en) « Hoste looks to podium again in the Classics », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  9. (en) « No room for Hoste at Paris-Roubaix », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  10. (en) « Career uncertainty for Hoste due to back injury », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  11. (en) « No new contract for Hoste at Accent Jobs », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  12. (en) « Hoste retires from professional cycling », sur cyclingnews.com,‎ 1er décembre 2012 (consulté le 23 janvier 2013)
  13. « Communiqué de presse:Ouverture d’une procédure disciplinaire sur la base du passeport biologique », sur uci.ch,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  14. (en) « Anti-doping Rule Violations » [PDF], sur uci.ch, Union cycliste internationale,‎ (consulté le 29 juillet 2014)
  15. « Classement ProTour 2005 », sur uciprotour.com (consulté le 14 juin 2011)
  16. « Classement ProTour 2006 », sur uciprotour.com (consulté le 16 juillet 2011)
  17. « Classement ProTour 2007 », sur uciprotour.com (consulté le 16 juillet 2011)
  18. « Classement ProTour au 20 septembre 2008 », sur http://www.memoire-du-cyclisme.eu/,‎ (consulté le 6 avril 2013)
  19. « Classement Mondial UCI 2009 », sur uci.ch, UCI,‎ (consulté le 24 mars 2012)
  20. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :