Lei Jun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lei Jun
Naissance (50 ans)[1],[2]
Drapeau de la République populaire de Chine Xiantao, Hubei[3]
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chinois
Diplôme
Profession
Fondateur et PDG de Xiaomi[5]
Formation
Famille
Marié, 2 enfants[1]

Lei Jun (雷军) Né le [1] est un homme d'affaires chinois, principalement connu pour avoir fondé la jeune entreprise de fabrication de produits électroniques Xiaomi.

Le , la fortune de Lei Jun est estimée à 14 milliards de dollars. Il occupe la 5e place des personnes les plus riches vivant en Chine selon une enquête annuelle et la 140e place de la personne la plus riche du monde, selon Forbes[6],[7],[8].

Il a été élu l'homme d'affaires de l'année 2014, selon le magazine Forbes Asia. Il a également fait la une de ce magazine pour l'occasion[9],[10].

Le , Lei Jun a fait la une du magazine Fortune China, parlant de son parcours qui lui a valu d'être l'homme d'affaires de l'année 2014 par Forbes Asia[11].

Le , Forbes sort le classement des 50 meilleurs dirigeants d'entreprise du monde. Lei Jun figure dans ce classement à la 29e place, c'est la première fois qu'il figure dans un classement de Forbes ne jugeant pas à la fortune des personnalités[12].

Le , il figure dans le classement des 100 personnalités les plus influentes selon le magazine Time. Plusieurs catégories de personnalités ont été créées, Lei Jun figure dans la catégorie « Titans » des personnalités les plus influentes de la planète[13].

Le , il gagne un Award dans la catégorie « Game Changer », pour avoir fait de Xiaomi, « le premier vendeur de smartphones en Chine, pour avoir changé le jeu de la communication en Chine et bien au-delà. »[14].

Le magazine Fortune sort son top 10 des plus grands hommes d'affaires de l'année 2015 dans le monde. Il se trouve que Lei Jun fait partie de ce classement et monte directement à la 7e position[15].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lei Jun naît le à Xiantao, Hubei, en Chine[16]

En 1987, Lei est diplômé de Mianyang Middle School et commence à fréquenter l'Université de Wuhan, où il est titulaire d'un baccalauréat universitaire en Sciences de l'ingénieur[16].

Le , Lei démissionne de son poste de président et chef de la direction de Kingsoft[16].

Le , Lei devient président de UCWeb[16].

Le , Lei Jun fonde Xiaomi[17].

Le , Lei devient directeur exécutif de Kingsoft[18],[19].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Profil Forbes Lei Jun », Forbes,
  2. (en) « Can Patents, Or The Lack Thereof, Derail Xiaomi ? », Forbes,
  3. (en) « Lei Jun, Founder Of Xiaomi, Might Just Be 'China's Steve Jobs' », Huffington Post,
  4. « Baccalauréat de Lei Jun », Studyrama,
  5. « Lei Jun rêve de devenir le Steve Jobs Chinois », Le Figaro,
  6. (en) « Classement Forbes », Forbes,
  7. (en) « Internet Entrepreneurs Top New Forbes Ranking Of China's Richest », Forbes,
  8. (en) « Les milliardaires chinois désormais plus nombreux que les milliardaires américains », 20 minutes, (consulté le 15 octobre 2015)
  9. (en) « Xiaomi's Lei Jun Is Forbes Asia's 2014 Businessman Of The Year », Forbes,
  10. (en) « Xiaomi CEO Lei Jun Named Forbes Asia's Businessman of 2014 », International Business Times,
  11. (zh-Hans) « 小米之父:岂止于500强 », Fortune China,‎
  12. (en) « WORLD'S GREATEST LEADERS », Forbes,
  13. (en) « The 100 Most Influential People », Time, (consulté le 17 avril 2015)
  14. (en) « UAE female fighter pilot receives Game Changer Award at UN », Khaleej Times, (consulté le 15 octobre 2015)
  15. (en) « BUSINESSPERSON OF THE YEAR », Fortune, (consulté le 22 novembre 2015)
  16. a b c et d Article consacré à Lei Jun de Wikipédia en chinois.
  17. (en) « Liste des fondateurs de Xiaomi », Mi.com,
  18. (en) « Techcrunch », Tech Crunch,
  19. Article consacré à Kingsoft de Wikipédia en anglais.