Lei Feng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant chinois
Cet article est une ébauche concernant une personnalité chinoise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

sculpture représentant Lei Feng à la gare de Tai'an, accompagné d'un texte de Mao Zedong, province du Shandong

Lei Feng (chinois simplifié : 雷锋 ; chinois traditionnel : 雷鋒 ; pinyin : Léi Fēng) (né le , décédé le ) est un « héros » de la propagande maoïste.

Vie de Lei Feng[1][modifier | modifier le code]

Né en 1940 dans une famille de paysans pauvres décimés par la guerre civile, Lei Feng devient ouvrier et est cité à plusieurs reprises comme travailleur modèle de l'aciérie d'Anshan dans le Liaoning. Entré au Parti communiste chinois et dans l'armée, il meurt en 1962 à l'âge de 22 ans dans un accident de la route.

Durant sa courte vie, Lei Feng a rédigé un journal intime où il consignait ses bonnes actions entrecoupées de citations de Mao Zedong.

L'édition de ce journal contient nombre de détails suspicieux; ainsi, on y trouve plusieurs photographies de grande qualité technique le représentant en train de faire de bonnes actions, alors que celui-ci est censé être un pauvre orphelin inconnu. Qui donc et pour quelles raisons aurait bien pu prendre de telles photos, surtout à une époque où la Chine, vers la fin du "Grand Bond en Avant", était dans une pauvreté effroyable et les appareils photos relativement rares. De plus, le texte lui-même contient nombre de contradictions et d'incohérences, au point que toute personne ayant lu ce journal d'un œil tant soit peu critique est convaincu qu'il s'agit d'un faux, sans doute concocté dans quelque officine du Parti Communiste Chinois, pour redonner de l'enthousiasme à la population et redorer l'image de Mao Tse-Toung, passablement abimée par le "Grand Bond en Avant" qui avait causé plusieurs dizaines de millions de morts.([2]: Lei Feng, un soldat dont le journal est supposé avoir été découvert de manière posthume, a été présenté par le Parti comme un citoyen modèle. Son journal, presque certainement concocté par des propagandistes du Parti, est rempli de louanges envers Mao.)

Ainsi que le dit John Fraser, dans The Chinese: portrait of a people (William Collins & Sons, 1980), ""Lei Feng is an invention of the propaganda department. Perhaps there was someone once, even with the same name, who actually existed and did good deeds...But the Lei Feng all Chinese people know stretches credulity to spécial dimensions."(Trad.: Lei Feng est une invention de la propagande. Peut-être y a-t-il eu quelqu'un, portant vraiment ce nom, qui a réellement existé et fait de bonnes actions, mais le Lei Feng que connaissent tous les chinois étend la crédulité à des dimensions spéciales).Et page 100 du même livre: "Lei Feng...is also a laughingstock among many Chinese youths, for the simplest of reasons: he never existed, at least not in the form served up by the Party". .(Trad.: Lei Feng... est aussi la risée de beaucoup de jeunes chinois, pour la simple raison qu'il n'a jamais existé, du moins pas sous la forme présentée par le Parti.)

Propagande autour de Lei Feng[modifier | modifier le code]

Dès 1963, la propagande maoïste commence à utiliser l'histoire de Lei Feng. Sa légende doit servir de modèle aux jeunes générations.

Le 5 mars de chaque année est célébrée en Chine la journée « Comme Lei Feng », où chacun y va de sa bonne action.

Cette journée Lei Feng est particulièrement mise en avant dans les écoles: les écoliers doivent lire des extraits soigneusement choisis du "Journal", et produire des devoirs montrant leur admiration pour le "héros" du peuple et leur désir de lui ressembler. C'est une des plus anciennes armes de lavage du cerveau des enfants et elle est toujours utilisée par le Parti.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après Alain Roux, Le Singe et le tigre : Mao, un destin chinois, p. 718.
  2. (en) Nicholas John Cull et al.,, Propaganda and mass persuasion: a historical encyclopedia, ABC-CLIO, (ISBN 1576078205)

2 . Nicholas John Cull et al., Propaganda and mass persuasion: a historical encyclopedia, (ABC-CLIO, 2003), ISBN 1576078205.Quote: "Lei Feng, a soldier whose diary was alleged to have been found posthumously, was touted by the party as a model citizen; his diary—almost certainly concocted by party propagandists—is filled with praise of Mao and accounts of Lei Feng's efforts to inspire revolutionary zeal among his comrades".