Lei Feng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
sculpture représentant Lei Feng à la gare de Tai'an, accompagné d'un texte de Mao Zedong, province du Shandong.

Lei Feng (chinois simplifié : 雷锋 ; chinois traditionnel : 雷鋒 ; pinyin : Léi Fēng) (né le , décédé le ) est une figure importante de l'idéologie officielle et de la propagande de la République populaire de Chine (RPC).

Vie de Lei Feng[1][modifier | modifier le code]

Né en 1940 dans une famille de paysans pauvres décimés par la guerre civile, Lei Feng devient ouvrier et est cité à plusieurs reprises comme travailleur modèle de l'aciérie d'Anshan dans le Liaoning. Entré au Parti communiste chinois et dans l'armée, il meurt en 1962 à l'âge de 22 ans dans un accident de la route.

Durant sa courte vie, Lei Feng a rédigé un journal intime où il consignait ses bonnes actions entrecoupées de citations de Mao Zedong.

Or, le format de ce journal peut porter à croire qu'il s'agisse d'une fabrication. Puisque le journal comporte des photographies, certains se sont posé la question de savoir qui a pu prendre les photos : les appareils photographiques étaient rares à l'époque où Lei Feng est censé avoir vécu les évènements en question. L'historien de la propagande Nicholas John Cull affirme à ce sujet que « Lei Feng, un soldat dont le journal est censé avoir été découvert de manière posthume, a été présenté par le Parti comme un citoyen modèle. Son journal, presque certainement concocté par des propagandistes du Parti, est rempli de louanges envers Mao »[2]. Il se peut donc que Lei Feng ait existé mais sans avoir véritablement rédigé le journal en question. Il se peut aussi qu'il l'ait rédigé, mais qu'on l'ait modifié ou qu'on y ait ajouté des photographies.

Pour sa part, John Fraser affirme dans The Chinese: portrait of a people (William Collins & Sons, 1980) que "Lei Feng est une invention de la propagande. Peut-être y a-t-il eu quelqu'un, portant vraiment ce nom, qui a réellement existé et fait de bonnes actions, mais le Lei Feng que connaissent tous les chinois étend la crédulité à des dimensions spéciales".

Célébration officielle de Lei Feng[modifier | modifier le code]

Dès 1963, la communication de la RPC commence à relayer l'histoire de Lei Feng. Elle en fait une légende devant servir de modèle aux jeunes générations.

Le 5 mars de chaque année on célèbre en Chine la journée « Comme Lei Feng », où les citoyens sont invités à accomplir de bonnes actions, et où l'on demande aux écoliers de lire des extraits du Journal. Dans le cadre de cette activité, on demande souvent aux élèves de produire des devoirs avec pour thème la figure de Lei Feng.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après Alain Roux, Le Singe et le tigre : Mao, un destin chinois, p. 718.
  2. (en) Nicholas John Cull et al.,, Propaganda and mass persuasion: a historical encyclopedia, ABC-CLIO, (ISBN 1576078205)

2 . Nicholas John Cull et al., Propaganda and mass persuasion: a historical encyclopedia, (ABC-CLIO, 2003), (ISBN 1576078205).Quote: "Lei Feng, a soldier whose diary was alleged to have been found posthumously, was touted by the party as a model citizen; his diary—almost certainly concocted by party propagandists—is filled with praise of Mao and accounts of Lei Feng's efforts to inspire revolutionary zeal among his comrades".