Legoland Japan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legoland.

Legoland Japan
image illustrative de l’article Legoland Japan

Ouverture
Superficie 93 000 m2
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfectures Aichi
Ville Nagoya
Propriétaire Merlin Entertainments
Type de parc parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 40
Nb de montagnes russes : 2
Site web www.legoland.jp
Coordonnées 35° 03′ 02″ nord, 136° 50′ 36″ est

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Legoland Japan

Legoland Japan est un parc à thème situé à Nagoya, au Japon. Il a ouvert ses portes le [1]. C'est le premier parc d'attractions Legoland au Japon, le deuxième en Asie après Legoland Malaysia et le huitième mondial[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 30 juin 2014, le groupe Merlin Entertainments annonce son intention d'ouvrir un complexe de loisirs Legoland à Nagoya[3]. La construction débute officiellement le 15 avril 2015[4]. Le 27 mars 2017, un train Nagoya Rinkai Rapid Transit décoré aux couleurs de Legoland circule sur la ligne Aonami pour célébrer l'ouverture du parc[5]. Legoland Japan ouvre officiellement ses portes le [1]. Merlin Entertainments prévoit de construire un Hotel Legoland et un aquarium Sea Life à côté du parc en 2018[6].

Le parc d'attractions[modifier | modifier le code]

Miniland[modifier | modifier le code]

Le parc comprend plusieurs attractions ainsi qu'un parc miniature composé de plusieurs monuments japonais tels que la gare de Tokyo, le temple Kiyomizu-dera à Kyoto et le château de Nagoya[7].

Attractions[modifier | modifier le code]

Entrée du parc
Submarine Adventure
Observation Tower

Legoland Japan est divisé en 7 zones thématiques ; Factory, Bricktopia, Adventure, Knight's Kingdom, Pirate Shores, Miniland et LEGO City.

Montagnes russes[modifier | modifier le code]

Nom Type Constructeur Zone Année
Dragon Coaster Montagnes russes en acier Zierer Kingdoms 2017
Dragon's Apprentice Montagnes russes en acier Zamperla Kingdoms 2017

Autres attractions[modifier | modifier le code]

  • Anchors Away! - Rockin' Tug (2017)
  • Beetle Bounce - Tour de chute junior de Zamperla (2017)
  • Brick Party - Carrousel (2017)
  • Cargo Ace - Flying Tigers de Zamperla
  • Casraway Camp - Aire de jeux (2017)
  • Cat Cloud Buster - Tours de Sunkid (2017)
  • City Airport - Manège avion (2017)
  • Coast Guard HQ - Ballade en bateaux (2017)
  • Driving School - École de conduite (2017)
  • DUPLO Express - Train junior (2017)
  • Imagine Celebration - Tasses (2017)
  • Jr. Driving School - Autos tamponneuses (2017)
  • LEGO Factory Tour - Visite d'une usine LEGO (2017)
  • Lost Kingdom Adventure - Parcours scénique interactif (2017)
  • Merlin's Challenge - Musik Express (2017)
  • Merlin's Flying Machines - Magic Bikes de Zamperla (2017)
  • Observation Tower - Gyro Tower (2017)
  • Palace Cinema - Cinéma 4D
  • Pharaoh's Revenge - Aire de jeu
  • Rescue Academy - Fire Brigade de Zamperla (2017)
  • Splash Battle - Splash Battle de Mack Rides (2017)
  • S.Q.U.I.D Surfer - Jet Skis de Zierer (2017)
  • Submarine Adventure - Parcours scénique en sous-marin (2017)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) Minako Yoshimoto, « Long line marks opening of Legoland Japan in Nagoya », sur The Asahi Shimbun, Asahi Shimbun, (consulté le 4 avril 2017)
  2. (ja) Adam Bolton, « Lego makes Japan its next Legoland destination », sur CNET, CNET, (consulté le 4 avril 2017)
  3. (ja) « Legoland park for Japan to be built by 2017 » (consulté le 4 avril 2017)
  4. (ja) The Asahi Shimbun, « The Asahi Shimbun Weekly », Getty Images
  5. (ja) « LEGOLAND train begins service on Nagoya's Aonami line », sur Japan Today, Japan Today, (consulté le 6 avril 2017)
  6. (ja) Hiroyuki Kobayashi et Naho Kondo, « Legoland Japan makes solid start despite high admission fees », sur Nikkei Asian Review, The Nikkei, (consulté le 6 avril 2017), p. 2
  7. (en-US) « Japan’s first outdoor Legoland park opens in Nagoya », The Japan Times Online,‎ (ISSN 0447-5763, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]