Extreme Football League

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Legends Football League)

Extreme Football League
Description de l'image Logo X League.png.
Généralités
Sport Football américainVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 2009
Autre(s) nom(s) Lingerie Football League (2009-2012)
Legends Football League (2013-2019)
Catégorie Ligue majeure
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 8 équipes
Site web officiel extfl.com

Palmarès
Tenant du titre Mist de Seattle (en) (3)
Plus titré(s) Bliss de Chicago (en) (4)

L’Extreme Football League (X League) est une association sportive américaine regroupant des équipes féminines de football américain en salle. Les joueuses sont vêtues de lingerie.

Le concept est mis en place pour la première fois lors de la mi-temps du Super Bowl XXXVIII en 2004 sous le nom de Lingerie Bowl.

À la suite du succès de ce spectacle, Mitch Mortaza fonde une ligue sous le nom de Lingerie Football League (LFL) laquelle est renommé Legends Football League en 2013 et Xtreme Football League (X League) fin 2019.

La saison inaugurale débute en [1]. laquelle est programmée sur MyNetworkTV La compétition oppose dix franchises sur vingt weekends.

Les matchs sont disponibles en pay-per-view sur le continent nord-américain.

Principe[modifier | modifier le code]

Joueuses avant la mise en jeu lors d'un match entre le Mist de Seattle et le Seduction de San Diego le 11 septembre 2009.
Joueuse Niki Ghazian du Temptation de Los Angeles à Las Vegas le 6 février 2011.

Il s'appuie sur les règles du football américain avec quelques exceptions. Sur un terrain de 50 yards, les équipes sont composées de sept joueuses, qui se répartissent ainsi :

L'équipement de protection comporte un casque, une épaulière et des protections aux coudes et aux jambes. En ce qui concerne le reste de l'équipement sportif, la joueuse porte une jarretière, des soutiens-gorge, une culotte et des chaussures de sport.

Le jeu se dispute sur quatre quart-temps de 10 minutes chacun, coupés d'une pause de quinze minutes entre le deuxième et le troisième, avec des prolongations en mort subite de huit minutes si les deux équipes sont à égalité à l'issue du temps réglementaire.

Saison 2020[modifier | modifier le code]

Le , la LFL déclare qu'il n'y aura pas de saison 2020[2] mais qu'elle va se restructurer et créer la X League avec de nouvelles équipes situées dans les mêmes régions que pour la saison 2019. La compétition doit débuter au cours du mois d'avril 2020[3].

Les équipes[modifier | modifier le code]

Équipes 2020
Association de l'Est Stade Ville
Empire d'Atlanta (en) Infinite Energy Arena Duluth, Géorgie
Sound d'Austin (en) H-E-B Center at Cedar Park Cedar Park, Texas
Blitz de Chicago (en) SeatGeek Stadium Bridgeview, Illinois
Rush de Denver (en) Denver Coliseum (en) Denver, Colorado
Force de Kansas City (en) Silverstein Eye Centers Arena Independence, Missouri
Blackstorm de Los Angeles (en) Generali Arena Ontario, Californie
Red Devils d'Omaha (en) Ralston Arena (en) Ralston, Nebraska
Thunder de Seattle (en) ShoWare Center (en) Seattle, Washington

Le classement[modifier | modifier le code]

Les playoffs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

La finale du championnat est dénommée Lingerie Bowl.

Les saisons antérieures[modifier | modifier le code]

Joueuses en action lors d'un match du Dream de Denver contre le Temptation de Los Angeles.
Joueuses du Mist de Seattle à l'entrainement.

LFL Canada[modifier | modifier le code]

La première (et seule) saison de la ligne canadienne (Legends Football League Canada) a lieu en 2012 (en) et le seul Canadian Lingerie Bowl se joue le 17 novembre 2012 entre les Sirens de Saskatoon (en) et Angels de la Colombie-Britannique (en) au Abbotsford Entertainment & Sports Centre d'Abbotsford en Colombie-Britannique, une semaine avant le 10e Grey Cup de la Ligne Canadienne de Football[4]. Ce sont les Angels qui remportent la première édition sur le score de 25 à 12, la quarterback des Angels, Mary Ann Hanson "tant désignée MVP du match[5].

La seconde saison (en), à la suite d'une préparation inadéquate des équipes, n'aboutira pas et aucun match n'aura lieu comme la finale 2013 qui devait se jouer le 16 novembre 2013 au Stampede Corral de Calgary, en Alberta. En juillet 2014, la LFC annonce la fin de la LFL Canadienne même si elle a par la suite envisagé (sans succès) de créer une nouvelle ligue qui regrouperait des équipes issues d'Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis et Mexique).

Équipes 2012
Équipe Salle Lieu
Angels de la Colombie-Britannique Abbotsford Entertainment & Sports Centre Abbotsford, Colombie-Britannique
Rage de Regina Brandt Centre Regina, Saskatchewan
Sirens de Saskatoon Credit Union Centre Saskatoon, Saskatchewan
Triumph de Toronto Hershey Centre Mississauga, Ontario

Expansions futures[modifier | modifier le code]

LFL U.S.[modifier | modifier le code]

Depuis la création de la LFL, le Président et commissaire Mitchell S. Mortaza a examine l'éventualité de l'expansion de la ligue vers de nouvelles villes et territoires, dont : Boston, Buffalo, la Caroline, Cincinnati, Columbus, Détroit, Fresno, Houston, Kansas City, Nashville, le New Jersey, La Nouvelle-Orléans, Phoenix, Pittsburgh, Portland, San Antonio, San José, Washington, D.C., et/ou le retour du Majesty de New York à Brooklyn.

LFL Australie[modifier | modifier le code]

La LFL Australie est prévue pour décembre 2013, après que l'Australie a accueilli le « 2012 LFL All-Fantasy Game Tour ». Deux matchs de démonstration entre la Conférence Est et la Conférence Ouest ont eu lieu sur la côte Est de l'Australie à Brisbane et Sydney. La receveuse Chloe Butler, native du Queensland, qui joue pour le Temptation de Los Angeles, a servi d'ambassadrice de la LFL Australie en tant que capitaine de l'équipe de la Conférence Ouest. Sydney, Melbourne, Brisbane et Perth ont été désignés comme les quatre premières équipes. Des essais pour chaque équipe doit avoir lieu courant 2012[6],[7].

La saison 2014-2015 est supprimée le 29 septembre à la suite de l'absence d'un diffuseur partenaire. La compétition devait reprendre pour la saison 2015-2016 avec une nouvelle équipe issue de Nouvelle-Zélande[8],[9].

Cependant, en février 2015, les joueurs et les entraîneurs quittent la LFL à la suite de conflits et problèmes avec la direction de la LFL à savoir le commissaire Mortaza. Ils rejoignent la Ladies Gridiron League (en), à l'origine une filiale de la LFL, qui fonctionne depuis comme ligue indépendante[10].

Équipes en 2013 et en 2014
Équipe Stade Lieu
Surge de la Nouvelle-Galles du Sud Škoda Stadium Sydney, Nouvelle-Galles du Sud
Brigade du Queensland Skilled Park Gold Coast, Queensland
Maidens du Victoria AAMI Park Melbourne, Victoria
Angels de l'Australie-Occidentale NIB Stadium Perth, Australie-Occidentale

LFL Europe[modifier | modifier le code]

En 2014, la LFL Europe débutera avec des équipes à Barcelone, Francfort, Düsseldorf, Manchester et Dublin[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :