Lefkóniko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lefkóniko
(grec moderne : Λευκόνοικο
turc : Lefkonuk
Administration
Pays Drapeau de Chypre Chypre
District Famagouste (de jure)
Gazimağusa (de facto)
Démographie
Population 1 253 hab. (2011[1])
Géographie
Coordonnées 35° 15′ 36″ nord, 33° 43′ 54″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chypre

Voir la carte administrative de Chypre
City locator 14.svg
Lefkóniko

Géolocalisation sur la carte : Chypre

Voir la carte topographique de Chypre
City locator 14.svg
Lefkóniko

Lefkóniko (grec moderne : Λευκόνοικο ; turc : Lefkonuk ou Geçitkale est une commune située dans la plaine de la Mésorée à Chypre. Elle est de facto sous le contrôle de la partie Nord de Chypre.

Une base aérienne de la Force Aérienne turque est implantée près de Lefkóniko.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1909, la première coopérative de Chypre est fondée à Lefkóniko et, en 1939, la municipalité de Lefkóniko est établie. C'est une localité connue pour sa dentelle.

En 1955, s'y déroulent des manifestations anti-britanniques[2].

Avant 1960, la commune est habitée à la fois par des chypriotes grecs et  turcs. Cette deuxième communauté est en minorité et la plupart de ces familles quittent cette cité dans la deuxième partie des années 1950.  En 1974, les chypriotes grecs doivent à leur tour quitter rapidement la commune vers le sud de l'île au cours de l'invasion turque[3]. La localité est  repeuplée par des chypriotes turcs venant de Kofinou et d'Artemi.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1960, Lefkóniko a une population de 2 358 habitants[4]. C'est la 8e commune la plus peuplée dans le district de Famagouste et la 32e dans l'ensemble de l'île. À partir de 2011, sa population est de 1 253 habitants.

Personnalités[modifier | modifier le code]

C'est le lieu de naissance du poète Vasilis Michaelides (en) (1853-1917), et de l'homme politique et ministre Dimítris Iliádis.

Ville jumelée[modifier | modifier le code]

Lefkóniko est jumelée avec:

Références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) « KKTC 2011 Nüfus ve Konut Sayımı », TRNC State Planning Organization,
  2. (en) « Village pays UP », sur British Pathé
  3. Dominique Pouchin, « Chypre dans l'attente incertaine du retour de Mgr Makarios », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « LEFKONOIKO », sur Internal Displacement in Cyprus, Prio Cyprus Centre (consulté le 3 janvier 2015)