Leeum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musée image illustrant la Corée du Sud
Cet article est une ébauche concernant un musée et la Corée du Sud.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bouddha en bronze du royaume de Silla.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Leeum, Samsung Museum of Art est un musée consacré à l'art et à la culture coréenne qui est situé au pied du Namsan, en bordure du fleuve Han, dans la ville de Séoul, en Corée du Sud. Construit en 2004 par la fondation Samsung, cette œuvre architecturale a pour but de rallier les différents portails de l'art et la culture coréenne comme le musée National de Séoul et le théâtre National, mais également d'étendre la présence de la culture en Corée. Le Leeum, qui se veut la synthèse de la nature et de l'architecture, forme un complexe de trois bâtiments interreliés selon un concept de trois idées également intereliées: Le traditionnel, le contemporain et l'éducatif.[réf. nécessaire]

Contexte historique[modifier | modifier le code]

La ville de Séoul, en Corée du Sud, cherchait à devenir une métropole importante en culture.

Bâtiments[modifier | modifier le code]

Le Leeum est séparé en trois musées différents ayant chacun leur concept unique et leur architecture distincte. À la base, l'idée était de faire appel à trois architectes différents pour illustrer les trois concepts énumérés plus haut, soit le traditionnel, le contemporain et l'éducatif, à travers une œuvre architecturale. Ainsi, on fit appel à l'architecte suisse Mario Botta et à son style simpliste, pour concevoir le premier musée, celui de l'art traditionnel coréen. Le deuxième musée, celui qui traite de l'art moderne et contemporain international, fut imaginé par l'architecte français Jean Nouvel, maître de l'architecture avant-gardiste.

SCECC (OMA, Rem Koohlaas)[modifier | modifier le code]

Koohlaas

Moderne (Jean Nouvel)[modifier | modifier le code]

Nouvel

Traditionnel (Mario Botta)[modifier | modifier le code]

Botta

Architecture[modifier | modifier le code]

{Architecture}

La boite noire[modifier | modifier le code]

Aspect architectural important du SCECC.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]