Lee Kwan-young

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lee Kwan Young)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lee Kwan-young
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalités
Activité

Kwan Jang Nim ("Responsable" ou "Directeur") Lee Kwan Young, né en 1946 à Séoul (Corée du Sud), est un maître des arts martiaux coréens, ancien militaire et ex-policier d'élite. Il fut formateur au sein de la Police judiciaire française. Amoureux des arts martiaux et de la France, il dispense toujours ses cours à son académie de Montreuil (93).

Ceinture noire 9e dan de taekwondo et de hapkido, c'est lui qui a introduit le taekwondo en France en 1969.

Après avoir participé à la guerre du Vietnam au sein du contingent des forces spéciales Sud-Coréenes, il rentre en Corée du Sud.

C'est alors qu'un concours est organisé afin d'introduire le Taekwondo en France.

Les candidats doivent être minimum 5ème Dan.

Le concours est riche et variée et regroupe des épreuves de Casse, de Combat, de Projections, de clés et de maniement d'armes.

Maître Lee Kwan Young gagne ce concours et est alors chargé d'importer le Taekwondo en France.

Maître Lee Kwan Young est aussi le pionnier du Hapkido en France.

Il est aussi le fondateur du hoshin moosool, méthode de self-défense basée sur le hapkido et le taekwondo ainsi que de son expérience en tant que Formateur des forces spéciales pendant la guerre du Vietnam.

Le Hoshin Moosool est un art martial à part entière, comprenant des clés de bras, des percussions de bras, des blocages divers, des coups de pieds, des roulades et des chutes.

En Hoshin Moosool la pratique étudie également le maniement des armes, excepté les armes à feu.

Lee Kwan Young a étudié le taekwondo sous la direction des fondateurs du Chung Do Kwan ("École de la Vague Bleue") Um Un-Kyu, Lee Won-Kook et Park Hae-Man. Le grade de 9e dan de hapkido lui a été remis des mains de Ji Han-Jae, fondateur du hapkido moderne.

Lee Kwan Young est aussi 5e dan de judo.

Il est également créateur de la fédération coréenne de pétanque.

Maître Lee Kwan Young accorde à l'aspect Martial et traditionnel du Taekwondo une place prépondérante, il explique que les Arts Martiaux sont faits pour être pratiqués le plus longtemps possible, que la compétition n'est qu'une étape du pratiquant et non la finalité.

Citation[modifier | modifier le code]

"Compétition c'est toucher. Traditionnel c'est casser."

"Quand on est abruti on ne pense qu'à cogner, frapper et faire mal aux gens quoi. Mais les arts martiaux c'est pas ça. Les arts martiaux pour protéger soi-même. Mentalement et physiquement."

Dit-il dans une interview accordée à Karaté Bushido.com

"Dans la vie, voir une fois est mieux que d'écouter mille fois. Mais en arts martiaux, faire une fois est mille fois mieux que de voir."

Pouvait-on lire sur la façade de son dojang à Montreuil. Le dojang est le nom coréen du dojo japonais.

Liens externes[modifier | modifier le code]