Lee Hazlewood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lee Hazlewood
Description de cette image, également commentée ci-après
Lee Hazlewood en 1968.
Informations générales
Nom de naissance Barton Lee Hazlewood
Naissance
Mannford (Oklahoma)
Décès (à 78 ans)
Las Vegas (Nevada)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, producteur

Barton Lee Hazlewood est un auteur-compositeur-interprète et producteur américain né le à Mannford (Oklahoma) et mort le à Las Vegas (Nevada).

Considéré comme une figure de proue de la musique pop américaine dans les années 1960, il a notamment écrit pour Nancy Sinatra (These Boots Are Made for Walkin' ou Summer Wine).

Biographie[modifier | modifier le code]

Lee Hazlewood commence à écrire des chansons en 1953, travaille en tant que disc-jockey dans l'Arizona et trouve un emploi au studio Phoenix en 1955. Il crée son propre label et s'occupe de la carrière du guitariste Duane Eddy.

En 1958, il fait ses débuts de chanteur sous le nom de Mark Robinson. En , sort Rebel Rouser, une composition signée Eddy-Hazlewood qui connait, grâce à Duane Eddy, un petit succès international.

En 1963, il sort Trouble Is A Lonesome Town, sorte d'album concept racontant la vie quotidienne des citoyens de l'imaginaire Trouble ville (en fait, une interprétation fictive de sa ville natale), où Hazlewood raconte l'histoire allégorique de la perte de l'innocence de l'Amérique profonde.

En 1965, il écrit un certain nombre de morceaux pour Nancy Sinatra, dont le célèbre These Boots Are Made for Walkin', en 1966, qui reste un de leurs plus grands succès. Composé également en 1966, Summer Wine devient, en 1967, un succès mondial, repris notamment en France par Marie Laforêt et plus récemment par le duo composé de Clara Luciani et Alex Kapranos (chanteur du groupe Franz Ferdinand).
Grâce à Frank Sinatra, il compose la BO de Tony Rome est dangereux, polar dirigé par Gordon Douglas[1].

Il apporte son aide pour le lancement de la carrière de Phil Spector.

À la suite de sa collaboration fructueuse sur The cowboy and the lady en 1969 avec Ann Margret, sort Cowboy in Sweden enregistré en Suède en 1970. Cet album est considéré comme l'un de ses meilleurs. Les compositions y sont superbement arrangées à la manière de Burt Bacharach.
L'album Nancy & Lee Again en 1972 ne réussit pas à relancer l'intérêt pour son travail et pour le personnage considéré comme très caractériel et dédaignant le showbiz. Exilé, Lee Hazlewood passe 10 ans à écrire de la musique pour la télévision suédoise.

En 1999, Steve Shelley, batteur de Sonic Youth, obtient de Hazlewood l'expatrié l'autorisation de rééditer six de ses albums devenus introuvables[1]. Et Kim Gordon, du même groupe, a dit de Lee : « Un génie. Un des paroliers les plus audacieux que la chanson américaine ait connus. »[2].

Quoique peu connu du grand public, il est aujourd'hui considéré comme un producteur, auteur, compositeur et interprète de haute volée, au parcours commercial plus ou moins désastreux mais artistiquement très riche. Ses succès ont été mondiaux et il a été interprété notamment par Dean Martin, Petula Clark et Marie Laforêt, Anita Lane, Nick Cave, The Jesus and Mary Chain, Beck, Robbie Williams et Nicole Kidman[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Nancy Sinatra et Lee Hazlewood en 1968.

Années 1960 et 1970[modifier | modifier le code]

  • 1963 — Trouble Is a Lonesome Town
  • 1964 — The N.S.V.I.P.'s
  • 1965 — Friday's Child (refashioned as 'Houston' in 1968)
  • 1966 — The Very Special World of Lee Hazlewood
  • 1966 — Summer Wine
  • 1966 — These Boots Are Made For Walkin' (LP: MGM 2354 036)
  • 1967 — Lee Hazlewoodism Its Cause and Cure
  • 1968 — Nancy & Lee (en) — en collaboration avec Nancy Sinatra
  • 1968 — Something Special
  • 1968 — Love and Other Crimes
  • 1969 — The Cowboy and the Lady — en collaboration avec Ann-Margret
  • 1969 : Forty
  • 1970 — Cowboy in Sweden (en) — enregistré en Suède
  • 1971 — Requiem for an Almost Lady (en)
  • 1972 — Nancy & Lee Again — en collaboration avec Nancy Sinatra
  • 1972 — 13
  • 1973 — I'll Be Your Baby Tonight
  • 1973 — Poet, Fool or Bum (en)
  • 1974 — The Stockholm Kid Live at Berns
  • 1975 — A House Safe for Tigers
  • 1976 — 20th Century Lee
  • 1977 — Movin' On
  • 1977 — Back on the Street Again

Années 1990 et 2000[modifier | modifier le code]

  • 1993 — Gypsies & Indians — en collaboration avec Anna Hanski
  • 1999 — Farmisht, Flatulence, Origami, ARF!!! & Me...
  • 2002 — For Every Solution There's a Problem
  • 2002 — For Every Question There's an Answer — interview
  • 2002 — Total Lee! The Songs Of Lee Hazlewood — (Album hommage avec Calexico, Jarvis Cocker, Lambchop, Madrugada, Tindersticks, Kid Loco...) —
  • 2002 — Bootleg Dreams & Counterfeit Demos
  • 2003 — Lycanthrope Tour/Europe 2002
  • 2004 — Nancy & Lee 3 — en collaboration avec Nancy Sinatra
  • 2006 — Cake or Death (en)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Serge Loupien, « Hazlewood Lee défait », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Bruno Juffin, « Cowboy in Sweden », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :