Learn The Risk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Learn The Risk
Organisation
Site web

Learn The Risk est un organisme à but non lucratif fondé en 2015 par Brandy Vaughan et pronant la liberté vaccinale. Brandy Vaughan commença sa carrière en tant que rédactrice professionnelle, rédactrice et consultante en marketing[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'organisation est connue pour ses campagnes d'affichage affirmant que les vaccins sont responsables d'un grand nombre de décès de jeunes enfants par les vaccins[2],[3],[4],[5].

Avec un budget annuel inférieur à 100 000$ selon les déclarations fiscales, Learn The Risk se situe immédiatement après les grands groupes anti-vaccination tels que Informed Consent Action Network et Children's Health Défense[6]. L'organisation a obtenu un financement du programme Amazon Prime, qui a permis aux consommateurs de faire don d'une petite partie de leur achat à l'association caritative de leur choix. Le programme a aidé à financer plusieurs groupes similaires jusqu'à ce qu'Amazon décide d'exclure les militants anti-vaccin du programme, au printemps 2019[6],[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ayant passé huit ans en Europe, notamment donnant naissance à son fils à Amsterdam, Brandy Vaughan put y constater que les systèmes de santé y différaient profondément de ceux de son pays natal[8].

Learn The Risk a été fondée en 2015 par Brandy Vaughan, en tant que branche d'une organisation qu'elle a également fondée, le Council for Vaccine Safety. Vaughan a dirigé les deux groupes en tant que directrice générale[9]. Elle se décrit comme une ancienne employée d'une société pharmaceutique Merck et une militante pour la santé naturelle[10],[11],[12].

À l'automne 2018, l'organisation a acheté de l'espace sur plus de 30 panneaux d'affichage en Virginie-Occidentale, New York, Missouri et dans d'autres États, suscitant les inquiétudes des professionnels de la santé. que les parents peuvent retarder ou ignorer la vaccination de leurs enfants. Le message utilisé sur les panneaux d'affichage affirmait que les vaccins tuaient des enfants, décrivant des cas spécifiques même s'il y avait peu de preuves à l'appui des allégations.

La mort de sa présidente et fondatrice, Brandy Vaughan, en décembre 2020, n'a pas donné lieu à une nouvelle nomination[13]. Sa mort, qualifiée de suspecte, a entrainé de nombreuses théories spéculatives à son sujet.

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Who was Brandy Vaughan ?
  2. « Communicating science-based messages on vaccines », Bulletin of the World Health Organization, vol. 95, no 10,‎ , p. 670–71 (PMID 29147039, PMCID 5689193, DOI 10.2471/BLT.17.021017)
  3. « Why do some people oppose vaccination? », Vox,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en) Leah Ceccarelli, « Defending science: How the art of rhetoric can help », The Conversation,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en-US) U.S. Department of Health and Human Services, « Vaccines.gov », sur Vaccines.gov (consulté le )
  6. a et b Julia Carrie Wong, « Revealed: AmazonSmile helps fund anti-vaccine groups », The Guardian,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  7. Jon Sarlin, « Anti-vaccine movies disappear from Amazon after CNN Business report », CNN,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  8. Who was Brandy Vaughan and how did the Learn the Risk founder die?
  9. Mary Kay Elloian, « Former Merck Employee Tells All – Starts a Non-Profit: Council for Vaccine Safety! » [archive du ], sur The Legal Edition, (consulté le )
  10. Brandy Vaughan, « Join Brandy Vaughan of LearnTheRisk.org for Important and Free Talk 'Is Your Health For $ale?' in San Francisco », sur Send2Press, (consulté le )
  11. Andy Marso, « Missouri anti-vaccine billboard with former MMA fighter's dead son is quickly defaced », Kansas City Star,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  12. O'Leary Cathy, « WA Govt calls for Perth anti-vax billboard to be pulled down after doctors complain », The West Australian,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Brandy Vaughan Dead: Prominent Anti-Vaccination Activist Dies », Heavy,‎ (lire en ligne, consulté le )