Le vent se lève (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le vent se lève.
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Le vent se lève
Auteur Tatsuo Hori
Pays Drapeau du Japon Japon
Genre Roman japonais
Version originale
Langue Japonais
Titre 風立ちぬ
Date de parution 1936-1937
Version française
Traducteur Daniel Struve
Éditeur Gallimard
Collection L’Arpenteur
Date de parution
Nombre de pages 128
ISBN 2070733459

Le vent se lève (風立ちぬ, Kaze tachinu?) est un roman japonais de Tatsuo Hori, écrit en 1936-1937. Le décor en est un sanatorium à Nagano au Japon. L'intrigue suit l'évolution de la maladie du personnage féminin. La première parution se fait en feuilleton dans le magazine Kaizō.

Le titre est une citation d'un vers du poème Le Cimetière marin de Paul Valéry[1].

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Le récit a été adapté au cinéma à trois reprises. Les deux premières adaptations sont des films en prises de vue réelles réalisés en 1954 et 1976[2]. L'adaptation de 1976, Kaze tachinu, est réalisée par Mitsuo Wakasugi. La troisième adaptation est le film d'animation japonais Le vent se lève de Hayao Miyazaki, sorti en 2013, qui se contente de s'inspirer du roman pour son intrigue amoureuse.

Une traduction en français paraît aux éditions Gallimard en 1993.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Cimetière marin », Wikisource (consulté le 14 décembre 2012) : « Le vent se lève !… Il faut tenter de vivre ! »
  2. ‘Kaze Tachinu (The Wind Rises)’, article de Mark Schilling dans The Japan Times le 18 juillet 2013. Page consultée le 16 février 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]