Le Transporteur (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Transporteur
Description de l'image Le Transporteur, la série - Logo VF.png.
Titre original Transporter: The Series
Genre Série d'action
Création Alexander M. Rümelin
Acteurs principaux Chris Vance
François Berléand
Andrea Osvart
Delphine Chanéac
Charly Hübner
Violante Placido
Mark Rendall
Musique Nathaniel Mechaly
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Drapeau des États-Unis Cinemax
Drapeau de la France M6
Drapeau du Canada HBO Canada
The Movie Network
Movie Central.
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 24
Durée 52 minutes
Diff. originale – en production
Site web http://www.m6.fr/serie-le_transporteur/

Le Transporteur (Transporter: The Series) est une série télévisée franco-américaine créée par Alexander M. Rümelin[1], basée sur la saga cinématographique du même nom créée par Luc Besson, diffusée pour la première fois depuis le sur RTL en Allemagne, depuis le sur HBO Canada[2],[3] au Canada, et en 2013 sur HBO-Cinemax aux États-Unis.

En France, elle a été diffusée du au sur M6[4] et au Québec depuis le à Super Écran[5]. Toutefois, elle reste encore inédite dans les autres pays francophones.

Dans le monde arabe, la série est diffusée depuis le sur FX, puis rediffusée sur FOX series depuis .

Après presque deux ans d'absence, une saison 2 est diffusée en France sur M6 du 1er janvier au 5 février 2015. Cette nouvelle saison marque un véritable tournant puisqu'elle se veut être un redémarrage créatif. Elle promet d'approfondir davantage les facettes des différents personnages et ainsi créer des intrigues plus riches que lors de la précédente saison. Atlantique Productions recruta Frank Spotnitz pour superviser ces nouveaux épisodes[6].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ex-agent des forces spéciales britanniques formé par un agent de la CIA, Frank Martin est un transporteur. Il est payé pour transporter des objets ou des personnes partout en Europe sans poser de question.

Les règles de Frank Martin sont simples :

  1. On ne change pas le contrat.
  2. Jamais de nom.
  3. Ne jamais ouvrir le colis.

Mais il arrive souvent que ces règles soient transgressées...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[7].

Production[modifier | modifier le code]

La série est produite par Atlantique Productions (Klaus Zimmermann), filiale de Lagardère Entertainment[8] (Lagardère Active), en association avec QVF (Susan Murdoch) pour M6, RTL, HBO/Cinemax, Astral et Corus et est distribuée par Lagardère Entertainment Rights[9].

Les producteurs exécutifs sont Luc Besson, Fred Fuchs, Alexander Ruemelin et Robert C. Cooper. La série est écrite par Joseph Mallozzi, Paul Mullie et Carl Binder. Les cascades en voitures sont assurées par Michel Julienne et les chorégraphies de combats sont supervisées par Cyril Raffaelli.

Développement[modifier | modifier le code]

La première saison de douze épisodes est dotée d'un budget de 48 millions de dollars[10].

Plusieurs participants (Joseph Mallozzi, Paul Mullie, Robert C. Cooper, Carl Binder, Andy Mikita, Doug Savant...) intervenants sur cette série ont l'habitude de travailler ensemble (production, réalisation, écriture...). Ainsi, c'est une partie non négligeable de l'équipe de conception de Stargate qui a ici été recrutée.

À la suite de désaccords créatifs, Paul Mullie et Joseph Mallozzi ont quitté l'équipe fin 2011. Brad Turner et Tim Lea deviennent les nouveaux showrunners[11].

Le , Cinemax aux États-Unis s'est retiré du projet[12], et n'a pas diffusé la série. Néanmoins, en janvier 2014, la chaîne TNT fait l'acquisition des droits sur la série[13] alors que la production de la deuxième saison débutera à la fin février 2014.

Le , The Movie Network et Movie Central au Canada ont commandé une deuxième saison[14].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage, prévu en France (à Nice) et au Canada, a débuté en juin 2011 avec l'anglo-australien Chris Vance dans le rôle principal[15],[16].

En octobre 2011, le tournage a été interrompu lorsque Chris Vance s'est blessé sur le plateau[17].

La production de la deuxième saison a débuté à Toronto en juin 2014[18] après avoir été de passage au Maroc et en République tchèque.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2012)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 du Transporteur.

Note : RTL en Allemagne, RTL-TVI en Belgique, M6 en France, HBO au Canada et Super Écran au Québec ont chacun choisi de diffuser les épisodes dans un ordre différent. Le deuxième titre francophone représente celui choisi pour le Québec.

  1. Protection Rapprochée / La Fille du général (The General's Daughter)
  2. Prototype / Cheval de Troie (Trojan Horsepower)
  3. À cœur ouvert / La Moisson (Harvest)
  4. À l'aveugle / Confiance aveugle (Dead Drop)
  5. Requins / Requins (Sharks)
  6. 12 heures pour survivre / 12 heures (12 Hours)
  7. Une bombe dans Paris / La Ville de l'amour (City of Love)
  8. Contrefaçon / Échange (Switch)
  9. Diamants de sang / Ni chaud, ni froid (Hot Ice)
  10. La Main invisible / Un petit coup de main (Give the Guy a Hand)
  11. Double jeu / Cherchez La Femme
  12. Frères d'armes / L'heure de la vengeance (Payback)

Deuxième saison (2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 du Transporteur.
  1. Le Témoin / Faire face aux variables (2B or Not 2B)
  2. Retour vers l'enfer / À la vie comme à la mort (We Go Back)
  3. Diva / Diva (Diva)
  4. Duel / Deux Transporteurs (T2)
  5. Chinatown / Chimère (Chimera)
  6. Sexe, mensonge et vidéo / Sexe, mensonges et vidéos (Sex, Lies and Video Tapes)
  7. Euphro / Euphro (Euphro)
  8. La Mine / Boom (Boom)
  9. Le Piège / Confiance et trahison (Trust)
  10. Triple Galop / Seize paumes (Sixteen hands)
  11. L'Ange de Zouerat / Messager de l'espoir (Beacon of Hope)
  12. Fin de partie / Fin de partie (End Game)

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

En France pour la première saison :

  • Jeudi 6 décembre 2012 : 3 820 000 téléspectateurs[19].
  • Jeudi 13 décembre 2012 : 3 420 000 téléspectateurs[20].
  • Jeudi 27 décembre 2012 : 3 091 000 téléspectateurs[21].
  • Jeudi 3 janvier 2013 : 3 209 000 téléspectateurs[22].
  • Jeudi 10 janvier 2013 : 2 885 000 téléspectateurs[23].

Soit une moyenne de 3 285 000 téléspectateurs.

En France pour la seconde saison :

  • Jeudi 1 janvier 2015 : 3 000 000 téléspectateurs[24].
  • Jeudi 8 janvier 2015 : 2 433 000 téléspectateurs[25].
  • Jeudi 15 janvier 2015 : 2 500 000 téléspectateurs[26].
  • Jeudi 22 janvier 2015 : 2 647 000 téléspectateurs[27].
  • Jeudi 29 janvier 2015 : 2 370 000 téléspectateurs[28].
  • Jeudi 5 février 2015 : 2 093 000 téléspectateurs[29].

Soit une moyenne de 2 507 180 téléspectateurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de la série Le Transporteur sur AlloCiné, consulté le 14 novembre 2012
  2. (en) « The Movie Network, Movie Central and QVF Inc. Announce Start of Production on Transporter », sur Astral Media,‎
  3. (en) « Movie Central and The Movie Network offer laughs and action with upcoming 2011-2012 production slate », sur Corus Entertainment,‎
  4. La série Le Transporteur dès le 6 décembre sur M6 sur AlloCiné
  5. Le Transporteur: la série diffusée à Super Écran en janvier, consulté le 2 octobre 2012
  6. Un ancien de X-Files reprend en main la destinée du Transporteur, sur AlloCiné, consulté le 10 septembre 2013
  7. « Le Transporteur », sur Doublage.qc.ca (consulté le 18 juillet 2015).
  8. (en) Transporter heads to TV - The Hollywood Reporter, 14 octobre 2010
  9. http://www.le-rights.com/index.php?id=12&userlocale=fr_FR&module=europeimages&action=news:index
  10. (en) « Cinemax Greenlights Transporter Series Executive Produced by Luc Besson » sur Deadline.com, 31 mars 2011
  11. (en) « Cinemax's Production-Plagued Transporter Series Back in Business », consulté le 14 juin 2012
  12. (en) « HBO at TCA: Treme to Return December 1; Cinemax Exits Transporter », consulté le 25 juillet 2013
  13. (en) « Transporter The Series Coming to TNT in Fall 2014 », consulté le 23 janvier 2014
  14. (en) « Transporter: The Series is Back in Action! The Movie Network and Movie Central Order Season 2 of High-Octane Drama », sur Bell Media,‎
  15. Le Transporteur : La série a trouvé son acteur - Télé Loisirs, 21 mai 2011
  16. Ribat M. : « Sur le tournage de la série Le Transporteur », air le mag, n° 33, octobre 2012, p. 14-15
  17. (en) Transporter filming delayed due to star injury
  18. (en) « Production Begins in Toronto on Season 2 of The Movie Network and Movie Central’s High-Octane Original Drama Transporter: The Series », sur Corus Media,‎
  19. « Audiences TV du 6 décembre 2012 »
  20. « Audiences TV du 23 décembre 2012 »
  21. « Audiences TV du 8 janvier 2013 »
  22. « Jeudi 3 janvier 2013 : Gros échec d'Affaires Etrangères à égalité avec le Gala de l'Union des Artistes, le Transporteur stable et leader chez les moins 50 ans »
  23. « Audiences TV du 10 janvier 2013 »
  24. « Audiences TV du 1 janvier 2015 »
  25. « Audiences TV du 8 janvier 2015 »
  26. « Audiences TV du 15 janvier 2015 »
  27. « Audiences TV du 22 janvier 2015 »
  28. « Audiences TV du 29 janvier 2015 »
  29. « Audiences TV du 5 février 2015 »