Le Livre rouge de la justice rurale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le livre rouge de la justice rurale de Jules Guesde est un livre journalistique, le témoignage des Versaillais sur la Commune de Paris. Il a été écrit à Genève pendant son exil pour avoir soutenu dans son journal la Commune.

Le livre regroupe des « Documents pour servir à l'histoire d'une République sans république » (le sous-titre). Il est dédié à la mémoire de Charles Delescluze.

Le texte est effectivement composé seulement et strictement de documents ou d'extraits d'origine monarchiste ou thiériste. « C'est en réalité le jugement de Versailles par Versailles, la majorité rurale peinte, raconté par elle-même ». Une seconde partie aurait dû être écrite, mais cela ne s'est pas fait.

  • Le Chapitre 1er, Le , Paris, la Commune devant la presse et l'opinion conservatrices, relate les évènements du , jusqu'au , page 3 à 10.
  • Le Chapitre 2, Le siège relate jour par jour ceux du au . Chaque jour commence par un extrait d'A. Thiers.
  • Le chapitre 3 est La Semaine des neuf jours, c'est-à-dire la semaine sanglante. Le texte est ainsi imprimé en rouge de la page 40 à 82 (la fin), contrastant avec la couverture en papier cartonné fin de couleur jaune. Les évènements vont jusqu'au .

Source[modifier | modifier le code]

  • Le livre est en ligne sur Gallica [PDF]