Le général est mort à l'aube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le général est mort à l'aube
Description de cette image, également commentée ci-après

Victor Milner (directeur de la photographie)
et Madeleine Carroll

Titre original The General Died at Dawn
Réalisation Lewis Milestone
Scénario Charles G. Booth (en)
Clifford Odets
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'aventure
Film de guerre
Durée 98 minutes (h 38)
Sortie 1936

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le général est mort à l'aube (The General Died at Dawn) est un film américain réalisé par Lewis Milestone, sorti en 1936.

Synopsis[modifier | modifier le code]

O'Hara, un mercenaire altruiste au service de Wu se porte volontaire pour faire passer une importante somme d'argent devant permettre aux opposants au général Yang de se procurer des armes par l'intermédiaire d'un trafiquant alcoolique nommé Brighton. L'américain Peter Perrie vit avec sa fille Judy en Chine. Il se propose de livrer O'Hara à Yang, sa fille devant servir d'appât, puis d'acheter lui-même des armes pour le compte de Yang auprès de Brighton. Peter Perrie est atteint d'un mal incurable en phase terminale et rêve de finir ses jours aux États-Unis. Dans le train Judy séduit O'Hara et réussit sa mission : O'Hara est gardé prisonnier par Chang, au grand désespoir de Judy qui est réellement tombée amoureuse d'O'Hara. Ce dernier s'évade, retrouve Judy à son hôtel, et veut lui faire avouer où est caché l'argent, mais elle refuse, car son père convoite le butin. Peter Perrie intervient et meurt suite à un échange de coups de feu. Le général Wang surgit et fait prisonnier O'Hara, Judy, Wu, et un maître chanteur ; il les emmène sur son bateau. Judy propose alors de se sacrifier contre la promesse que les autres prisonniers seront délivrés ; mais entre-temps, Brighton, qui était retenu à fond de cale, se réveille de son ivresse en provoquant un tel chahut que Yang se déplace, recevant un coup de couteau mortel dans la confusion. Yang mourant veut faire exécuter tout le monde : il commence par le maître chanteur, mais O'Hara le dissuade de continuer lui expliquant que dans ces conditions tout le monde oubliera le grand général Yang. Ce dernier avant de succomber demande alors à sa garde de s’entre-tuer.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film a été nominé pour Oscars pour le Meilleur Acteur dans un second rôle (Akim Tamiroff), meilleure photographie et de la meilleure musique
  • Le film montre une originalité surprenante pour l'époque. A un moment donné, la caméra se concentre sur une poignée de porte blanche, qui se dissout en fondu pour devenir une boule de billard. Dans une autre scène, deux personnages ont une conversation dans laquelle ils spéculent sur ​​les sorts des autres personnages du drame. Les réponses à leurs questions apparaissent dans les segments de l'écran dans les quatre coins de l'écran, marquant un usage inhabituel de l'écran partagé.
  • Le personnage principal, O'Hara, est basé sur la vie réelle de Morris Abraham "Two-Gun" Cohen, aventurier anglo-canadien qui pendant les années 1930 s'est livré au trafic d'armes avec les chefs de guerre chinois.

Liens externes[modifier | modifier le code]