Le Fils du père Duchêne Illustré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Le Fils du père Duchêne illustré est le nom sous lequel parurent 10 numéros du journal Le Père Duchêne, du 21 avril au 24 mai 1871, présentés dans le tableau ci-dessous. La collection permet de suivre de façon imagée les événements les plus marquants de la Commune, le dernier numéro qui a paru pendant la Semaine sanglante représentant même le départ de la Commune.

1 - 1er Floréal 79 2 - 6 Floréal 79 3 - 10 Floréal 79
21 avril 1871 26 avril 1871 30 avril 1871
La colonne Vendôme Le petit Thiers Le général Dombrowski
PereDuchesneIllustre1 1 0.png PereDuchesneIllustre2 1 0.png PereDuchesneIllustre3 1.png
Le père Duchesne face à la statue de Napoléon Ier au sommet de la colonne Vendôme La Commune tenant Thiers sous forme d'un nouveau-né chétif Dombrowski sabre à la main mettant en déroute les Versaillais
Eh ben ! bougre de canaille, on va donc te foutre en bas comme ta crapule de neveu !... Et dire qu'on voudrait me forcer à reconnaître ce crapaud-là!... Un bon bougre!... nom de dieu!...


4 - 13 Floréal 79 5 - 17 Floréal 79 6 - 20 Floréal 79
3 mai 1871 7 mai 1871 10 mai 1871
Le dictateur Thiers Les guignols politiques Les guignols politiques
PereDuchesneIllustre4 1 0.png PereDuchesneIllustre6 1 0.png PereDuchesneIllustre6 1 0a.png
Thiers chevauchant un escargot en route pour Paris La commune et Thiers cachant une malle pour Cayenne (en guignols) Le général Vinoy brandissant son gros bâton au-dessus de la Commune allongée au sol, seins nus (en guignols)
En avant!... foutre de foutre!...et gare aux Parisiens!... Tu veux que je dépose ma trique ... As-tu fini ! D'abord, montre donc ce que tu caches derrière ton dos petit Foutriquet!.... Le rêve de ce gros jean-foutre de Vinoy.


7 - 24 Floréal 79 8 - 27 Floréal 79 9 - 1er Prairial 79
14 mai 1871 17 mai 1871 21 mai 1871
Le citoyen Courbet Le rêve de Badinguet Les cartes d'identité
CourbetColonne.png PereDuchesneIllustre8 1 0.png PereDuchesneIllustre9 1 0.png
Gustave Courbet renversant une "colonne Rambuteau" (un urinoir) Napoléon III en chauve-souris soupesant Thiers et la République Une jeune femme face à M. Prudhomme (bourgeois-type), le journal 'le Père Duchêne" à la main, qui porte en bandoulière un écriteau
Foutant en bas toutes les colonnes ... de Paris

plus grand

De gouverner, toujours avide,

Voilà mon plan: - Il est splendide!-
Je les fais battre tous les deux,
J'attends qu'ils se mangent entr'eux
Et quand la mort a fait le vide
Je rentre à Paris..., si je PEUX !
                Napoléon.
Devant ce plan lâche et stupide
Chacun de nous, avec esprit,
À ce monstre chauve... sourit!

Sur l'écriteau on lit :

J. PRUDHOMME
Signalement
Nez ... gociant
Œil ... de perdrix
Bouche ... trou
Bataillon des vétérans.

- Eh bien, mon vieux Joseph, toi qui a tant gueulé contre ces petites dames du boulevard, te voilà donc comme elles!... On t'a aussi foutu une carte.
- Ce n'est pas la même chose, mademoiselle, la mienne est une carte de civisme et la vôtre une carte de ... cynisme!...


10 - 4 Prairial 79
24 mai 1871
Le départ de notre bonne Commune
PereDuchesneIllustre10 1 0.png
Le fils Duchesne en Fédéré avec la commune qui fait sa valise. (C'est la Semaine sanglante)
- Eh ben ! ma bonne Commune, qu'est que tu fous donc là? ...

- Dame! mon petit Duchêne, je fais mes malles... puisque M.Thiers m'a foutu mes huit jours. Seulement, tu vois, je ne me presse pas trop.

Lien externe[modifier | modifier le code]