Le fils d'Amr est mort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le fils d'Amr est mort
Réalisation Jean-Jacques Andrien
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films de la Drève
Pays d’origine Drapeau de la Belgique Belgique
Genre long-métrage
Durée 80 min
Sortie 1975

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution


Le fils d’Amr est mort est un film franco-tuniso-belge réalisé par Jean-Jacques Andrien, sorti en 1975.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un homme dont on ne sait rien, mais qui est joué par Pierre Clémenti dont on connaît le talent immédiat de présence, vit avec une femme et un enfant à Bruxelles. Il est voleur à la tire et il a un complice occasionnel, un maghrébin qu’il retrouve mort dans un autobus rouillé, épave au fond d’un bois, sans savoir qui il est vraiment et le pourquoi de sa disparition. Muni de ses papiers d’identités, trouvés dans cette débâcle, Clémenti part dans le sud tunisien pour comprendre. Deux mondes, l’européen et le tunisien dont on ne verra que les codes et les signes.

Face à l’indicible, la fiction/action s’efface ici au profit d’une fiction/méditation.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]