Le XIXe siècle (journal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le XIXe siècle
Image illustrative de l’article Le XIXe siècle (journal)

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Quotidien
Genre Politique, républicain, conservateur
Date de fondation 1871
Date du dernier numéro 1921
Ville d’édition Paris

Le XIXe siècle est un quotidien français publié à Paris entre 1871 et 1921.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le XIXe siècle est un journal fondé à Paris le 17 novembre 1871 par Gustave Chadeuil, vendu 5 centimes pour 4 pages, de tendance républicaine et anticléricale, apprécié d’un public universitaire pour son sérieux[1]. La rédaction a été au 16 rue Cadet et au 131 rue Montmartre avant de migrer au 14 rue du Mail en 1902. L'une de ses particularités était d'indiquer sa date de livraison selon le calendrier révolutionnaire français.

En 1877, dirigé par Edmond About, le quotidien s’oppose au président de la République, le maréchal de Mac-Mahon, dans la crise du 16 mai 1877 et s'engage contre les conservateurs dans la campagne électorale qui suit.

Après 1880, le titre périclite. Édouard Portalis, qui succède à Edmond About, lance de virulentes campagnes contre les cercles de jeux et dénonce maints scandales. Cela relance le journal mais abouti à un procès, dit « l'affaire des maîtres chanteurs », en février 1895, qui condamne un temps le journal et ses administrateurs. Portalis laisse un trou de près d'un million de francs.

En 1899, placé sous administration judiciaire, le journal est couplé avec Le Rappel et survit jusqu'en 1921[2].

Le titre disparaît le 30 juin 1921.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • L'intégralité des numéros est consultable sur Gallica.