Le Voyageur et son ombre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Voyageur et son ombre, (Mercure de France, 1909)

Le Voyageur et son ombre (Der Wanderer und sein Schatten) est une œuvre du philosophe Friedrich Nietzsche publiée pour la première fois en décembre 1879 dans le tome II de Humain, trop humain. Le recueil contient 350 aphorismes sans séparation en chapitres.

Il est paru de manière autonome en 1909.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :