Le Voyage de Simon Morley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Voyage de Simon Morley
Auteur Jack Finney
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Time and Again
Éditeur Simon & Schuster
Date de parution 1970
Version française
Traducteur Hélène Collon
Éditeur Denoël
Collection Présences
Lieu de parution Paris
Date de parution 1993
Nombre de pages 475
ISBN 2-207-24049-5

Le Voyage de Simon Morley (titre original : Time and Again) est un roman science-fiction de l'écrivain américain Jack Finney, paru en 1970.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le protagoniste, Simon Morley, travaille dans la publicité à New York City lorsqu'il est recruté pour participer à un projet secret du gouvernement consistant à voyager dans le temps. Au lieu d'utiliser une machine de haute technologie, les participants s'immergent dans la culture et l'histoire d'une époque particulière et voyagent ensuite sous hypnose ou auto-hypnose. Morley se retrouve dans le New York de 1882

Commentaire[modifier | modifier le code]

Ce roman se distingue par des descriptions vivantes et très détaillées du New York de l'époque. Morley voit beaucoup de sites historiques, dont certains aujourd'hui disparus. Le livre contient également de nombreuses photographies d'époque, dont le protagoniste s'attribue la paternité, qui rendent ses nombreuses descriptions très vivantes et visibles.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Suite[modifier | modifier le code]

Dans Le Balancier du temps (From Time to Time, 1995), Jack Finney reprend le personnage de Simon Morley pour une mission le menant en 1912.

Critiques spécialisées[modifier | modifier le code]

  • Philippe Curval, Magazine littéraire, no 310, 1993
  • Amhan, collection « Planète à vendre », no 17/42, 1993
  • Éric Vial, Galaxies (revue), no 17, 2000
  • Claude Ecken, Le Bélial', coll. « Bifrost » (revue), no 20, 2000.
  • Dans la postface de son livre 22/11/63, Stephen King adresse ses remerciements à Jack Finney, à qui il comptait dédier son livre, avant que la naissance de sa petite fille ne modifie son choix.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Le Voyage de Simon Morley de Jack Finney, traduit de l'américain par Hélène Collon, a connu plusieurs éditions françaises :

Article connexe[modifier | modifier le code]