Le Voyage à Nantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Voyage à Nantes
Image illustrative de l'article Le Voyage à Nantes

Création 2011
Forme juridique Société publique locale
Siège social Drapeau de la France Nantes (France)
Direction Jean Blaise
Activité Tourisme culturel
Site web levoyageanantes.fr

Le Voyage à Nantes est à la fois un événement estival et un organisme de promotion touristique via la culture sur le territoire de la métropole nantaise.

La Structure[modifier | modifier le code]

En 2011, pour harmoniser cette offre culturelle foisonnante et lui donner plus de lisibilité commerciale et économique, Nantes Métropole (alors présidée par Jean-Marc Ayrault), a eu l'idée de regrouper à la fois l'Office de tourisme, la SEM Nantes Culture et Patrimoine, qui gère le Château des ducs de Bretagne (incluant le Musée d'histoire de la ville de Nantes) et les Machines de l'île, et le parcours Estuaire Nantes <> Saint-Nazaire sous la forme d'une Société Publique Locale. La structure a déposé à l'INPI la marque « Voyage en France »[1].

C'est à Jean Blaise, un directeur artistique de spectacles associé depuis 1989 à la municipalité de Jean-Marc Ayrault (il a notamment créé et dirigé le Festival des Allumées et le Lieu unique), qu'est confiée la direction de ce nouvel organisme[2].

Communication extérieure[modifier | modifier le code]

En 2011, Gaëtan Chataigner, acteur et réalisateur nantais met en place un film promotionnel pour le compte du « Voyage à Nantes », Jackie et Julie. Celui-ci, salué par la critique, reçoit le prix de la réalisation au Festival international du film touristique de Saverne[3]. Au printemps 2012, le court métrage sort. Il présente de façon décalée l’édition estivale du « Voyage à Nantes » et sa future programmation. Julie Depardieu et Jackie Berroyer étaient les acteurs principaux de ce mini-film[4].

En octobre 2012, Gaëtan Chataigner réalise le court-métrage Estuaire, présentant 28 œuvres de l’estuaire de Nantes à Saint-Nazaire. Chacune des œuvres de cette collection permanente, répartie sur douze communes, guide vers un lieu atypique ou un site remarquable de l’estuaire. L’acteur principal de ce court métrage est Julien Doré. Ce film a été présenté à la presse et mis en ligne le 28 janvier 2013[5].

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition 2012[modifier | modifier le code]

Du vendredi 15 juin au dimanche 19 août 2012, a eu lieu la première édition du « Voyage à Nantes », période durant laquelle la ville a été « renversée par l’art »[6]. L’événement a attiré 605 000 visiteurs extérieurs[7].

Durant cette édition, les visiteurs ont pu rencontrer des œuvres au cœur de l’espace public, des lieux festifs, des croisières singulières, un patrimoine revisité ou encore des expositions temporaires. Un parcours urbain de 8,5 km, signalé au sol par une ligne rose, et jalonné d'une trentaine étapes[8].

Édition 2013[modifier | modifier le code]

L’édition 2013 s'est déroulé du 28 juin et au 1er septembre. Le thème porte sur l’environnement, en association avec « Nantes capitale verte européenne 2013 ». On retrouve certaines œuvres présentes lors de la précédente édition, et de nouvelles ont fait leur apparition. Le parcours passe de 8,5 km à 15 km et la ligne sur le sol est de retour, mais cette fois-ci de couleur verte[9].

Édition 2014[modifier | modifier le code]

Du vendredi 27 juin au dimanche 31 août 2014 a lieu la 3e édition du « Voyage à Nantes », un événement estival et un parcours de 12 km et de 42 étapes à la découverte de la ville, d’œuvres d'art dans l'espace public, des musées et des lieux patrimoniaux, des lieux de vie, des installations sur des commerces de la ville. Le parcours est de nouveau matérialisé au sol par une ligne verte. Les œuvres d'art contemporain sont renouvelées, l'intention étant d'en conserver une partie, dans la ville, après l'été[10].

Édition 2015[modifier | modifier le code]

La 4e édition s'est déroulé du 3 juillet et au 30 août 2015. L'événement comporte 46 étapes en centre ville.

Édition 2016[modifier | modifier le code]

L’édition 2016, 5e du nom, a lieu du 1er juillet au 28 août. Le parcours en centre ville est long de 12 km et comporte 54 étapes.

Quelques étapes du parcours[modifier | modifier le code]

Le Château des ducs de Bretagne
Le Château des ducs de Bretagne

Le parcours urbain (ou hors du centre-ville) est jalonné d’œuvres, déjà existantes ou créées pour l'occasion, pérennes ou éphémères. Parmi les artistes dont les œuvres sont présentées figurent Ange Leccia, Kinya Maruyama, Michel Colombe, Cécile Bart, Jean Jullien, Pierrick Sorin, Daniel Buren et Patrick Bouchain, Roman Signer, Angela Bulloch, Rolf Julius, François Morellet, Jessica Stockholder, Benedetto Bufalino, Leandro Erlich, Julien Berthier…

Expositions[modifier | modifier le code]

Certains lieux accueillent chaque années des expositions temporaires le temps du Voyage à Nantes :

Temple du Goût
Année Exposition Artiste(s) / commissariat *
2012 Bâtisse Karstique Atelier Polyhedre
2013 Le Nouvel esclave Isaac Cordal
2014 Phantasma Anne et Patrick Poirier *
2015 Interferences : Portraits Jocelyn Robert *
2016 Musée Nomade - En Chemin Musée des beaux-arts de Nantes
HAB Galerie
Année Exposition Artiste(s) / commissariat *
2012 Mon voyage à Nantes Roman Signer
2013 Suite d'Eclats Felice Varini
2014 Les Mues Huang Yong Ping
2015 Solo Group Show Tatzu Nishi
2016 La mer allée avec le soleil Ange Leccia
Le Lieu unique
Année Exposition Artiste(s) / commissariat *
2012 Playgrounds Patricia Buck *
2013 The Waves Thierry Kuntzel
Sans tambour ni trompette Bertrand Godot *
2014 Supersymmetry Ryoji Ikeda
Memoria Anne et Patrick Poirier *
2015 Ultima Pierre Giner *
Etienne Bardelli Espace LVL *
Chevalier de la résignation infinie Diane Landry
2016 Léviathan et ses fantomes Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel
Château des ducs de Bretagne
Année Exposition Artiste(s) / commissariat *
2012 Hambourg / New York - L'Austria : Une tragédie dans l'Atlantique Musée d'histoire de Nantes
2013 En guerres, 1914-1918 / 1939-1945, Nantes / Saint-Nazaire Musée d'histoire de Nantes
Open Your Eyes Kader Attia
2014 Samouraï Musée d'histoire de Nantes
Fit for a Queen Patrick Dougherty
The Non-Thinker Aida Makoto
2015 Flamands et Hollandais Blandine Chavanne *
Fit for a Queen Patrick Dougherty
2016 Icones, trésors de refugiés Kiriaki Tsesmeloglou *

Objectifs et résultats[modifier | modifier le code]

Mise en place dans le cadre du volet « culture » de la politique de « marketing territorial » de la ville de Nantes, Le Voyage à Nantes avait pour objectifs d'augmenter l'attractivité touristique et de l'internationaliser. La structure confiée à Jean Blaise devait permettre de rationaliser les moyens engagés par la Ville en fédérant les initiatives regroupées au sein de la SEM et en renforçant leur communication. Ce souhait accusait réception des critiques[11] portant sur le coût de ces programmes culturels et sur la faible lisibilité de leur retour sur investissement pour les contribuables nantais.

L'objectif visé par l'opération se situait « entre 10 et 20 % de fréquentation supplémentaire (excursionnistes et touristes) à Nantes ». La presse locale a estimé que le bilan de l'édition 2012 (+ 24% de fréquentation selon les chiffres donnés par le VAN) , était « flatteur » mais « difficile à interpréter »[12].

Les critiques ont également mis en exergue le faible retour sur investissement, une fois les coûts totaux considérés : au total, les dépenses réellement engagées en 2012 (toutes manifestations et structures associées au VAN confondues) dépassaient 20 millions €, à comparer avec les 9,1 millions € injectés dans l'économie locale par les visiteurs supplémentaires.

Le flou entourant les chiffres a été résolu par l'adoption d'une référence : le montant de la taxe de séjour perçue par les hôteliers nantais. À partir de cet indicateur, au cours des trois mois concernés en tout ou partie par le Voyage à Nantes (juin, juillet, août 2012), le nombre de nuitées est passé de 583.853 en 2011 à 629.754 en 2012 (+ 45.901) soit +7,86 %. Sachant que le même indicateur avait globalement progressé de 4,93 % pour les 9 autres mois de l'année, on estime aujourd'hui que la progression spécifique des mois du VAN est inférieure à 3 %[13],[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Gambert, « Du Voyage à Nantes au Voyage en France », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  2. « Brochure de présentation éditée par le Voyage à Nantes en 2014 »
  3. Nantes primé au Festival international du film touristique Ouest-France du 25 octobre 2011
  4. Le Voyage à Nantes sort une nouvelle bande-annonce France 3 Pays de la Loire du 19 avril 2012
  5. Voyage à Nantes : Julien Doré, son surf rouge... dans un film envoûtant Nantes.maville du 28 janvier 2013
  6. Nantes "renversée par l’art" Le JDD du 28 juin 2012
  7. Frédéric Ville, « Hausse du nombre de visiteurs extérieurs : l’événement touristique 2012 le Voyage à Nantes est un succès », La Gazette des communes,‎
  8. Le Voyage à Nantes L'Humanité du 5 juillet 2012
  9. Voyage à Nantes, le retour du 28 juin au 1er septembre 2013 Presse-Océan du 22 janvier 2013
  10. « Comment le Voyage à Nantes 2014 s’adapte aux critiques », sur metronews,‎
  11. [1] Rapport de la Chambre Régionale des Comptes des Pays de la Loire, 2011
  12. [2] Article Ouest France : Le Voyage à Nantes affiche des chiffres flatteurs
  13. [3] Rapport de Nantes Métropole sur les indicateurs d'activité des grands équipements
  14. [4] Les rapports des administrateurs de la Ville dans les S.E.M. et S.P.L.A. (2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]