Le Verrier (F716)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Verrier (F716)
Autres noms USS Emporia (PF-28)
Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Type frégate
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Commanditaire USA
Chantier naval Walter Butler Shipbuilding Compan, Superior (Wisconsin)
Lancement
Armé
Mise en service vendu à la France
Statut désarmé en 1958
Équipage
Équipage 92
Caractéristiques techniques
Longueur 92,6 m
Maître-bau 11,4 m
Tirant d'eau 4,17 m
Déplacement 1 509 tonnes
Port en lourd 2 238
Propulsion 2 turbines à vapeurs (3 chaudières)
Puissance 5 500 ch
Vitesse 20 nœuds
Caractéristiques militaires
Rayon d'action 9 500 milles nautiques à 9 nœuds
Carrière
Port d'attache Brest puis La Rochelle

Le Verrier (F716) est une ancienne frégate américaine de classe Tacoma[1] vendue à la Marine française le pour renforcer les moyens navals de la France en attente de futures constructions d'escorteurs et patrouilleurs divers.

Marine américaine[modifier | modifier le code]

L'USS Emporia (PF-28) fut le seul navire américain à porter le nom de la ville d'Emporia au Kansas.
Lancé en 1943, il fut mis en service comme frégate de patrouille entre le 12 et . Il se rend à la base américaine d'Argentia dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Sa principale mission sera celle de la prévision météorologique
En 1946, il revient à La Nouvelle-Orléans pour être désarmé et remis en service pour la Garde-côtière américaine sous le nom de USCGC Emporia.

Marine française[modifier | modifier le code]

Rebaptisé Le Verrier, après son achat par le Ministère des travaux publics en 1946, il rejoint le port de Brest pour son réaménagement. Il reprendra du service comme navire météorologique dans le cadre de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Il appareille pour sa première mission le , pour rejoindre le point Lima (position : 57° N 20° O / 57, -20 (Lima)) en observation des tempêtes en Atlantique Nord. Ce point sera vite abandonné pour le point Kilo (position :45° N 16° O / 45, -16 (Kilo)). Il fera d'autres patrouilles entre le point Alpha (62° N 33° O / 62, -33 (Alpha) Islande) et le point Juliet (52° 30′ N 20° 00′ O / 52.5, -20 (Juliett) Groenland).

Les 3 autres navires météorologiques français (Mermoz, Laplace et Le Brix) étant suffisant pour l'Atlantique Nord, Le Verrier sera détaché au port de Dakar pour les observations en Atlantique Sud.

En 1952, les trois navires météorologiques subsistant (le Laplace ayant coulé le 16 septembre 1950) sont transférés à la Marine marchande et c'est la société Delmas-Vieljeux qui en assure la maintenance au port de La Rochelle. Cette même année, il participera aux recherches des débris de l'hydravion français Latécoère 631 disparu entre Fort-de-France et Dakar.

Il sera désarmé, comme le Mermoz et le Le Brix, en 1958 quand le France 1 et le France 2 entrent en service.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classe Tacoma - site navypedia

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Pour l'ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur OpenStreetMap (aide), Google Maps (aide), Bing Maps (aide) (carte limitée à 200 lieux) ou télécharger au format KML (aide).