Le Van Bo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Van Bo
Image illustrative de l’article Le Van Bo
Présentation
Nom de naissance Le Van Bo
Autres noms Prime
Van Bo Le-Mentzel
Naissance (41 ans)
Drapeau du Laos Laos
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemand

Le Van Bo, né le [1], est un architecte allemand d'origine laotienne. Il est connu pour ses meubles design Hartz IV à construire soi-même et à bas coût.

Le Van Bo arriva en Allemagne avec ses parents depuis le Laos en 1979 et grandit dans le quartier de Berlin-Wedding, où il étudia à l'école primaire Humboldt. Plus tard, il se produisit en tant que Rappeur et Graffiteur sous le pseudonyme de Prime à Berlin et étudia l'architecture à la Beuth Hochschule für Technik Berlin (de)[2].En 2010, il suivit un cours de menuiserie à l'école populaire de Berlin ("Berliner Volkshochschule"). C'est cette expérience manuelle qui lui a inspiré la création de sa propre collection de meubles dont le premier élément fut la « 24 Euro Chair », principalement inspirée par le Bauhaus[3].

Meubles Hartz IV[modifier | modifier le code]

Le Van Bo développa entre-temps une collection autour de sa « 24 Euro Chair ». Celle-ci comprenant entre-autres un fauteuil, un canapé-lit et une table. En 2010, Le Van Bo exposa son Appartement Hartz IV au festival international du design de Berlin (DMI). Celui-ci, d'une taille de 21 mètres carrés, serait réalisable en 14 jours et coûterait 1400 Euros de matériel[4],[5].

Autres Projets[modifier | modifier le code]

L'architecte est engagé dans différents projets, à titre d'exemple, il est le cofondateur de l'association Kiez-Tanz-Stelle, qui organise des « Schooltalks ». Des personnalités sont invitées lors de ceux-ci dans des écoles pour expliquer aux jeunes comment elles ont réussi à mener à bien des projets, malgré de mauvaises conditions de départ[6].

Idéologie[modifier | modifier le code]

Par la devise « Construire au lieu de consommer » (Konstruieren statt Konsumieren), Le Van Bo souhaite motiver les gens avec peu de moyens financiers mais un certain sens du style à travailler de leurs mains[7]. Le Van Bo a bénéficié à une époque de l'aide sociale et a donc eu le temps d'expérimenter la fabrication de meubles autoconstruits. L'architecte envoie les plans de ses meubles gratuitement, en échange de quelques réponses sur l'avancement du projet du demandeur.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :