Le Vagabond de Tokyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Vagabond de Tokyo
Titre original 東京流れ者
Tōkyō Nagaremono
Réalisation Seijun Suzuki
Scénario Yasunori Kawauchi
Acteurs principaux
Sociétés de production Nikkatsu
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre Drame
Yakuza eiga
Durée 89 min
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Vagabond de Tokyo (東京流れ者, Tōkyō Nagaremono?) est un film japonais réalisé par Seijun Suzuki, sorti en 1966.

Comme beaucoup d'autres films de Suzuki, ce polar met en scène des yakuza.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tetsu, jeune et redoutable yakuza au service du chef de clan Kurata, reste fidèle à celui-ci au point de se laisser tabasser sans réagir par le clan rival d'Otsuya, parce que son patron a décidé de revenir dans la légalité.

Il aide également Kurata à renégocier sa dette auprès de Yoshii et fréquente Chiharu, une charmanteuse chanteuse. Mais Otsuya s'en prend à Yoshii et le tue après avoir repris la dette de Kurata, ce qui lui donne l'espoir de récupérer un immeuble hypothéqué par l'ancien chef de clan. Ces incidents obligent Tetsu à participer à plusieurs bagarres pour protéger son patron ; il est même prêt à endosser la responsabilité du meurtre accidentel de la secrétaire de Yoshii, commis en réalité par Kurata.

Tetsuo comprend que sa présence est source de conflits autour de Kurata et décide de s'éloigner : parcourant le Japon, il devient le Vagabond de Tokyo. Poursuivi par le clan d'Otsuya, il rejoint des alliés de Kurata dans un paysage enneigé où il échappe aussi à la police. Il est aidé par Kenji, un autre ancien yakuza avec qui il se brouille parce que Kenji n'a pas le même respect que Tetsuo pour Kurata.

Plus tard au cours de son errance à travers le pays, Tetsuo se retrouve dans un cabaret fréquenté par les militaires américains, dont le patron est au service de Kurata. Au cours d'une bagarre généralisée, il est repéré par un tueur d'Otsuya qu'il vainc avec l'aide, encore une fois, de Kenji. Otsuya décide alors de faire pression sur Kurata et obtient de celui-ci qu'il ordonne la mort de Tetsuo. Le patron du cabaret est chargé de cette tâche mais Kenji aide Tetsuo à s'échapper.

Tetsuo décide de revenir à Tokyo pour mettre fin à ces conflits. Il débarque dans le cabaret où chante Chiharu. Il échappe aux tueurs d'Otsuya et tue celui-ci, tandis que Kurata se suicide en se tranchant les veines.

Tetsuo repart seul, laissant Chiharu derrière lui : le Vagabond ne peut errer avec une femme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]