Le Triomphe des magiciens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Triomphe des magiciens
Auteur Katherine Kurtz
Genre Roman
Fantasy historique
Version originale
Titre original High Deryni
Éditeur original Ballantine Books
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale
ISBN original 0-345-23485-5
Version française
Traducteur Guy Abadia
Lieu de parution Paris
Éditeur Pocket
Collection Pocket Science-fiction
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 284
ISBN 2-266-06349-9
Série Les Derynis
Chronologie
Précédent La Chasse aux magiciens Le Bâtard de l'évêque Suivant

Le Triomphe des magiciens (titre original : High Deryni) est un roman de fantasy appartenant au cycle des Derynis de Katherine Kurtz. Il fut publié en anglais américain le par Ballantine Books, et traduit en français par Guy Abadia. C'est le troisième tome de la Trilogie des magiciens. L'action se déroule en juin et juillet 1121. L'auteur écrira ensuite une trilogie ayant lieu deux siècles plus tôt, la Trilogie des Rois. Chronologiquement, c'est la Trilogie du roi Kelson qui est la suite de ce roman.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roi Kelson mène son armée à Corwyn pour reconquérir le duché occupé par le rebelle Warin de Grey et le Primat de Gwynnedd Edmund Loris. Alaric Morgan et son cousin Duncan McLain décident de se rendre à Dhassa pour se réconcilier avec les évêques opposés à Loris. Pendant ce temps, le comte Bran Coris des Marches de l'Est trahit Kelson au profit du roi deryni de Torenth Wencit Furstán. Le jeune Sean Derry, au service Morgan est capturé... La guerre se prépare entre Gwynedd et Torenth, mais le Conseil Cambérien peut encore brouiller les cartes.

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1974, le Triomphe des magiciens est finaliste du prix Mythopoeic, mais ne le remportera pas.