Le Train (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Train
Auteur Georges Simenon
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Roman
Éditeur Presses de la Cité
Lieu de parution Paris
Date de parution 1961
Nombre de pages 220

Le Train est un roman de Georges Simenon, publié en 1961.

Simenon écrit ce roman à Noland, en Suisse, entre le 18 et le .

Le texte connaît d'abord une publication en feuilleton dans l'hebdomadaire Le Nouveau Candide no 1-10, du au (soit 10 numéros), avant de paraître aux Presses de la Cité au troisième trimestre de la même année.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1940, pendant la Deuxième Guerre mondiale, l'Occupation contraint à l'exode Marcel Féron à travers le pays. Coupé de ses racines et de sa femme, il fait l'expérience de la liberté et rencontre Anna Kupfer une jeune émigrée tchèque avec qui il a une aventure.

Thème[modifier | modifier le code]

Comme souvent dans l'œuvre de Simenon, il s'agit ici de l'histoire d'une rupture, ici causée par l'avancée allemande. S'y trouve également le thème de la lâcheté humaine (celle des hommes plus que celle des femmes), car de retour dans son foyer, le héros renie Anna.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Adaptation radiophonique[modifier | modifier le code]

  • 2016 : adaptation par Pierre Assouline, réalisée par Blandine Masson, musique originale : Eric Slabiak. Comédiens : Bruno Raffaelli, Françoise Gillard, Guillaume Gallienne, Adeline d’Hermy, Pierre Hancisse, Rebecca Marder[1].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]